Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    Faire perdre du poids à votre chien ou votre chat : 5 erreurs à éviter

    14 septembre 2021

    Votre chien ou votre chat a quelques rondeurs, mais vous l’acceptez comme ça et vous vous dites que ça en fait plus à aimer. Mais voilà que lors de votre dernière visite chez le vétérinaire, il vous annonce que votre compagnon adoré devrait perdre un peu de poids. Votre animal n’est pas seul dans cette situation. Plus de 50% des chiens et des chats en Amérique ont un surpoids. Toutefois, ces petites poignées d’amour qui vous semblent anodines peuvent avoir de graves conséquences sur la qualité de vie de votre animal à long terme. C’est pourquoi il est important de prendre en main sa perte de poids. Pas de panique, Globalvet peut vous aider! Voici cinq erreurs à éviter!

    1.   DIMINUER SES RATIONS ALÉATOIREMENT

    Si pitou ou minou a quelques livres en trop, il suffit donc simplement de diminuer ses portions quotidiennes de nourritures afin de lui faire perdre du poids? En fait, il s’agit de l’une des erreurs les plus fréquentes!  

    Cette baisse de quantité ne sera pas sans impact. En effet, votre animal pourrait :

    • Avoir très faim et se mettre à quémander de la nourriture, un comportement qui est agaçant.
    • Développer des comportements désagréables comme manger trop vite, être possessif de sa nourriture, vous réveiller la nuit, être anxieux, etc.

    Ces comportements sont dus au fait que votre chien ou votre chat ne reçoit plus tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner. Étant privé de nutriments essentiels en quantité suffisante, votre animal pourrait aussi développer une carence, ce qui risque de lui causer des problèmes de santé à long terme.

    2.   UTILISER UNE DIÈTE FAIBLE EN GRAS OU CONTRÔLE DE POIDS MAL ADAPTÉE

    Il existe des nourritures « faibles en gras » et « contrôle de poids ». Celles-ci sont donc indiquées pour une perte de poids? C’est un réflexe partagé par plusieurs propriétaires d’animaux de compagnies, mais il est faux de croire que ces diètes conviennent à tous les compagnons poilus qui doivent perdre du poids. C’est du cas par cas!

    Les diètes « faibles en gras » peuvent être utiles pour plusieurs raisons, mais pas nécessairement pour la perte de poids. Elles contiennent moins de matières grasses, mais plus de glucides ou de protéines pour que l’apport en énergie et en nutriments reste équilibré. Afin de fournir la même quantité d’énergie, il faut 2,25 fois plus de glucides ou de protéines que de matières grasses. Jusqu’à un certain point, un excès en protéines et en glucides peut même avoir l’effet contraire! En conclusion, si votre compagnon n’a pas de raison médicale nécessitant un si grand changement, les diètes « faibles en gras » sont à éviter.

    La nourriture « contrôle du poids » est conçue pour les animaux ayant une tendance à l’embonpoint, pour éviter l’obésité ou bien pour le maintien du poids santé suivant une perte de poids. Offerte en quantité adéquate, cette nourriture permettra à votre chat ou votre chien d’avoir un poids stable, mais pas de perdre du poids.

    3.   AUGMENTER SON NIVEAU D’EXERCICE SANS CHANGER SON ALIMENTATION

    C’est connu, l’exercice fait perdre du poids! Ça doit être vrai pour les animaux aussi? L’exercice est une bonne idée, mais il faut se rappeler quatre choses:

    • Tous les animaux ne sont pas nécessairement de grands joueurs. Certaines astuces peuvent être mises en place afin d’inciter votre compagnon à jouer. Notre équipe pourra vous aider.
    • La marche en laisse peut être une bonne façon d’activer pitou, mais encore faut-il que la durée et l’effort soient adaptés aux objectifs de perte de poids. Votre équipe vétérinaire pourra vous éclairer à ce niveau. Pour ce qui est de minou, bien que la marche en laisse soit très bénéfique dans le cadre d’un programme de perte de poids, certaines précautions sont à prendre afin d’assurer un succès de cette activité. Avant de se lancer, il importe donc de bien s’informer!
    • L’activité physique doit toujours être sécuritaire. Avec pitou ou minou blessé, vos plans de perte de poids s’en verront ralentis ou voir même empirés! Particulièrement pour pitou, on vous donne quelques conseils ici.
    • Qui dit augmentation d’activité physique dit aussi augmentation des besoins nutritifs ! La diète de votre animal doit pouvoir le soutenir dans cette augmentation de ses activités. C’est pourquoi augmenter le niveau d’exercice n’est pas une erreur si cette solution est combinée à un changement alimentaire et un bon suivi. On en parle un peu plus loin!

    4.   COUPER LES GÂTERIES ET LES OBJETS À GRUGER

    Les gâteries ou les objets à gruger sont des petites douceurs dans l’alimentation de votre animal, comme un petit morceau de chocolat le serait pour vous. C’est donc logique de couper sur ces extras. En fait, l’erreur est de couper toutes les gâteries et les objets à gruger du jour au lendemain, sans prévoir d’autres modifications.

    D’une part, ce changement ne serait pas suffisant pour réussir une perte de poids. Il faut aussi prendre en compte que votre animal se souvient des gâteries que vous lui offrirez et qu’il risque de quémander et même voler ou gruger des objets dans la maison, ce qui n’est évidemment pas souhaitable!

    Pour le chien, les objets à gruger, comme les os, ne sont pas seulement un apport en calories, mais ils répondent à un besoin fondamental d’activité masticatoire. C’est pourquoi on ne peut pas simplement les retirer de l’alimentation de votre chien.

    5.   FAIRE LE PROGRAMME SEUL

    En lisant tout ça, on peut comprendre que la perte de poids vous semble compliquée… C’est pourquoi il n’est pas idéal de faire le programme seul. Votre équipe vétérinaire est qualifiée pour cela et peut vous accompagner en :

    • Effectuant un examen préalablement au programme afin de s’assurer qu’une cause médicale ne se cache pas derrière la prise de poids de votre animal.
    • Offrant une nourriture pour perte de poids qui est « sur recommandation du vétérinaire » seulement. Celles-ci nécessitent un suivi pour s’assurer que l’animal ne perd pas de poids trop rapidement.
    • Effectuant un suivi à long terme afin que votre animal reste sur la bonne voie! Une perte de poids ne s’effectue pas du jour au lendemain et ce processus peut être parfois décourageant. Votre équipe vétérinaire est là pour vous conseiller et vous encourager!

    UN PROGRAMME DE PERTE DE POIDS EN CLINIQUE : COMMENT ÇA SE DÉROULE?

    C’est certain que le processus peut varier légèrement d’une équipe vétérinaire à l’autre, mais voici à quoi vous pouvez vous attendre :

    1. L’examen de santé. Votre équipe vétérinaire veut s’assurer que votre animal n’a pas de problème de santé, mais veut aussi peser votre animal avec une balance adaptée à sa taille et évaluer son état de chair. Sur cette échelle graduée de 1 à 9 ou de 1 à 5, le milieu représente le poids santé cible. Saurez-vous bien évaluer votre animal sur cette échelle? On vous met au défi de comparer votre réponse avec celle de votre équipe vétérinaire. Vous pouvez utiliser cette charte pour chien et cette charte pour chat.
    2. Le choix de nourriture. Un grand choix s’offre à vous! Différentes technologies, différents ingrédients : votre équipe pourra vous faire des recommandations personnalisées selon votre animal et son style de vie. En raison de conditions médicales, certains animaux doivent être nourris avec des diètes particulières. Si c’est votre cas, votre équipe sera en mesure de vous proposer une nourriture répondant aux besoins médicaux et aux besoins de perte de poids de votre compagnon. L’un ne rend pas l’autre impossible!
    3. La prise en main. Un technicien ou une technicienne en santé animale prendra alors en charge le suivi de votre animal. Cette étape comprend :
    • Le calcul des rations quotidiennes en prenant plusieurs choses en considération, comme son niveau d’activité, son âge, etc. Les gâteries seront aussi intégrées à ce plan alimentaire. Le programme sera aussi ajusté selon l’horaire et les habitudes de la famille (nombre de repas par jour, qui nourrit l’animal, de quelle façon, etc).
    • Des trucs pour les animaux plus capricieux, pour la gestion d’une maison à plusieurs animaux, pour éviter que votre animal ne mange trop rapidement et plus encore!
    • Un accompagnement afin de sélectionner la meilleure façon de lui offrir son repas en fonction de sa personnalité. Saviez-vous qu’il y a bien plus que la gamelle qui peut contenir le repas de pitou ou de minou?
    • Des explications concernant la façon de mesurer la nourriture. Saviez-vous qu’il est beaucoup plus précis de peser la nourriture que d’utiliser une tasse à mesurer?
    • Des suggestions d’activités physiques à intégrer au programme en fonction de la santé physique et du tempérament de votre animal. Si une augmentation de l’activité physique est prévue, le plan alimentaire sera adapté en conséquence. En panne d’idées pour faire bouger votre poilu? On vous invite à lire ces pages pour vous inspirer en attendant votre rencontre avec votre équipe:
    • Un accompagnement pour s’assurer que la perte de poids est stable et pas trop rapide. Selon la perte ou le gain de poids, la ration quotidienne pourra être ajustée. Si jamais le poids est stable, le technicien pourra évaluer si cette situation est due à un gain de masse musculaire ou parce que votre compagnon ne perd plus de graisses    .

    En faisant équipe avec votre équipe vétérinaire, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que pitou ou minou retrouve sa ligne! Contactez votre équipe Globalvet pour prendre rendez-vous!

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *