Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    Les matières grasses dans la nourriture de votre animal : une question d’équilibre!

    20 juillet 2021

    En regardant le sac de nourriture de votre chien ou de votre chat, vous avez peut-être remarqué que celui-ci contient des lipides, communément appelés gras ou matières grasses. Alors que plusieurs les évitent à tout prix, les lipides semblent avoir très mauvaise réputation, notamment puisqu’on les associe au gain de poids. Mais pourquoi en ajoute-t-on dans les nourritures pour animaux? En fait, il existe plusieurs catégories de lipides et ils se résument à être bien plus qu’une source de prise de poids! Afin de vous éviter une chasse au trésor dans la littérature, on vous résume ce que sont les lipides et qu’est-ce qu’ils apportent à votre animal. 

    Les lipides : à quoi servent-ils? 

    Commençons par le début!  Les lipides sont composés d’unités plus petites appelées « acides gras » qui jouent un rôle clé dans la nutrition de votre chien ou de votre chat. Les lipides exercent plusieurs rôles. Entres autres, ils : 

    • Servent de source d’énergie et peuvent être stockés comme réserve d’énergie
    • Agissent comme des protecteurs d’organes. En effet, en quantité adéquate, cette petite couche de graisse agit comme un coussin qui protège les organes, mais aussi comme une couche isolante sous la peau. 
    • Améliore le goût et la texture de la nourriture, la rendant plus attrayante
    • Transportent les vitamines A, D, E et K dans le corps, éléments essentiels à la santé de votre animal. 
    • Soutiennent la santé de la peau et du pelage
    • Ont de nombreux effets positifs sur le métabolisme, le système immunitaire et la santé de votre animal

    De quelle quantité de lipides mon animal a-t-il besoin? 

    Bien que la réponse peut varier d’un animal à l’autre, on peut vous dire que les matières grasses, comme tous les autres nutriments, doivent être offertes en juste quantité et provenir de sources de qualité afin de fournir une alimentation complète et équilibrée qui répondra aux besoins caloriques quotidiens de votre compagnon.

    Les besoins nutritionnels de votre animal varient selon:

    • Son âge
    • Son niveau d’activité et votre style de vie
    • L’environnement dans lequel il vit
    • Son état de santé
    • S’il est stérilisé ou non

    En plus de la quantité totale en lipides, il est nécessaire d’apporter à l’animal suffisamment d’acides gras essentiels, oméga-3 et oméga-6. Les oméga-quoi? Pas de panique, on vous en dit plus dans les prochaines lignes! 

    Il peut arriver qu’une diminution des matières grasses soit nécessaire pour aider la gestion de certaines maladies, comme l’hyperlipidémie chez le chien, la pancréatite et certains désordres. 

    Mais alors, si on doit diminuer la quantité de lipides pour aider l’animal, est-ce qu’on risque de causer un débalancement? La bonne nouvelle est que les nourritures vétérinaires thérapeutiques sont basées sur des études et sur des recherches, ce qui veut dire que vous avez la garantie d’avoir le bon équilibre des nutriments. Afin d’en apprendre plus sur ceux-ci, on vous suggère de lire notre article sur le sujet! 

    Dans certains cas, une augmentation de la consommation des lipides dans une diète est aussi possible, notamment pour

    • Des animaux très actifs
    • Des animaux vivants dans des climats froids
    • Des animaux qui refusent de manger s’ils sont malades, stressés ou capricieux
    • Le soutien des besoins élevés en énergie lors de la croissance, de la gestation, de la lactation, etc.
    • Des conditions médicales nécessitant une diminution des glucides ou des protéines

    Dans tous les cas, avant de faire un changement dans l’alimentation de votre animal, il est important d’en discuter avec votre équipe vétérinaire qui saura vous épauler et vous conseiller dans ce processus. 

    Si son alimentation contient trop de lipides 

    Saviez-vous que l’obésité touche plus de 50% des chiens et des chats? Ça veut dire qu’au moins un animal sur deux en souffre et c’est certain qu’on veut l’éviter! Il faut donc que pitou ou minou reste à son poids santé! Les excès de lipides sont stockés sous forme de graisses comme réserve d’énergie à long terme. Par contre, contrairement à certaines vitamines qui sont éliminées naturellement par le corps en cas de surplus, le stockage des lipides est illimité. C’est ce qui explique qu’un chat qui devrait peser 10 lb peut en peser 25 lb, ce qui représente le double de son poids!

    Un surplus de graisses alimentaires peut provoquer des troubles gastro-intestinaux, en particulier chez les chiens. Chez les chats, cependant, une alimentation riche en graisses est généralement bien tolérée.

    Si son alimentation ne contient pas assez de lipides

    Si l’alimentation de votre animal ne contient pas assez de lipides, il faut combler ce déficit en énergie par un autre moyen, afin de satisfaire les besoins énergétiques de l’animal. Toutefois, cette action n’est pas simple et peut causer certains débalancements ou des excès nutritionnels. 

    Une carence en lipides peut avoir des effets négatifs sur : 

    • La peau et le pelage
    • La vision
    • Le fonctionnement cognitif
    • La croissance

    Quand est-il des fameux acides gras oméga-3 et oméga-6?

    Quand vous voyez la mention « riche en oméga-3 » sur un sac de nourriture, ça vous semble bien, n’est-ce pas? En fait, il existe plusieurs catégories de lipides, dont certains sont essentiels, c’est-à-dire que le corps ne peut les synthétiser lui-même. L’alimentation doit donc lui en offrir pour bien fonctionner. Chez le chien, le chat et l’humain, ces acides gras font partie des deux mêmes familles : oméga-3 et oméga-6. Même si ceux-ci sont essentiels, les excès sont aussi néfastes! Encore une fois : l’équilibre est la clé

    Oméga-3

    Les acides gras oméga-3 peuvent être issus de deux sources différentes : végétale (ex : les graines de lin, les graines de chia, les noix de Grenoble, etc) ou marine (ex : huile de poisson). Ces oméga-3 aident à entretenir une bonne qualité de peau et de poils. Ils contribuent aussi au maintien d’une bonne santé cognitive pour pitou et minou! 

    Selon leur provenance, certains oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui sont utiles pour les articulations, la santé du système urinaire, surtout chez le chat ou les petits chiens et aussi pour les problèmes de peau.

    Pour éviter de tomber dans le panneau

    Si l’emballage ou un conseiller vante les propriétés anti-inflammatoires d’un produit, assurez-vous que celui-ci provient d’une source marine, comme l’huile de poisson! Les oméga-3 qui ne proviennent pas d’une source marine n’ont pas de propriétés anti-inflammatoires.

    Oméga-6

    Cet acide gras est présent dans les huiles végétales comme celle de tournesol, de maïs ou de soya. À l’opposé des oméga-3, les oméga-6 ont des propriétés pro-inflammatoires, d’où l’importance de l’équilibre. Toutefois, il faut savoir que l’inflammation n’est pas toujours mauvaise, puisqu’elle joue un rôle important dans la guérison des plaies et des infections. Les oméga-6 favorisent aussi une peau et un pelage en santé. 

    Même si vous avez les meilleures intentions du monde, il est préférable de discuter avec votre équipe vétérinaire avant d’offrir des suppléments à votre animal. En principe, si son alimentation quotidienne est bien équilibrée, ces ajouts ne sont pas nécessaires. 

    En conclusion 

    Ce qu’il faut retenir c’est que rien n’est tout blanc ou tout noir. Les lipides sont essentiels à la bonne santé de votre animal, ils doivent être offerts en quantité suffisante, mais sans excès. 

    Que ce soit pour répondre à vos questions ou pour vous conseiller sur les différents produits, notre service de téléconseil en nutrition est là pour vous! Rencontrez un expert de la nutrition animale dans le confort de votre foyer. Rien de plus simple! 

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *