Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    La nourriture pour animaux : séparer le vrai du faux

    25 février 2021

    On le sait, vous souhaitez offrir la meilleure nourriture pour votre chien ou votre chat adoré. Pour y arriver, vous lisez peut-être attentivement le sac de nourriture ou vous consultez divers sites web, dont le site du fabricant de la nourriture par exemple. Bien que cet exercice soit important, il vous demande d’être vigilant et d’exercer votre esprit critique, afin de séparer les allégations soutenues par des données vérifiées de celles ayant pour but de vous séduire. Nourriture «sans grains», «naturelle», «sans protéines végétales»… Comment démystifier le vrai du faux? Afin d’éviter de tomber dans le panneau, Globalvet vous met en garde face à certaines appellations utilisées par les fabricants. 

    Celles qui utilisent des termes portant à confusion

    Naturelle, holistique, premium ou ingrédients frais, ça vous dit quelque chose? À première vue, ces termes peuvent évoquer une image très positive. On vous comprend! Toutefois, est-ce que ce produit correspond bien à l’idéal que vous avez en tête? Et comment faire pour s’en assurer? Quand on dit premium, ça veut dire quoi exactement? Quand on parle d’ingrédients frais, que reste-t-il de la fraîcheur des ingrédients lorsque le produit fini est en fait des croquettes? Ces allégations sont-elles soumises à des règles d’utilisation strictes et contrôlées, comme une certification bio, par exemple?

    Tant de questions auxquelles il est difficile de répondre! Les autres éléments de l’étiquette comme la liste d’ingrédients, l’analyse garantie et les déclarations de suffisance nutritionnelle peuvent aider votre réflexion, mais ils sont bien loin de pouvoir vous donner un portrait complet de la situation

    Afin d’en apprendre plus que simplement ce qui est affiché sur l’emballage de la nourriture de votre compagnon, qui pourrait vous offrir un portrait incomplet de la situation, on vous suggère de lire : 

    Vous avez des questions sur l’alimentation de votre animal? On vous propose de discuter avec un expert en nutrition animale dans le confort de votre foyer!
    Service de téléconseil en nutrition

    Celles qui misent sur l’absence ou la présence d’un ingrédient

    Le sans grains, le sans gluten ou bien le sans protéines végétales : ce sont toutes des allégations qui misent sur l’absence d’un ingrédient. Mais pourquoi voudrait-on se priver de ces ingrédients? 

    À l’inverse, certains fabricants peuvent miser sur la présence d’un ingrédient pour faire la promotion de leur produit. Si cet ingrédient vous semble bon, c’est donc positif que la nourriture contienne cet ingrédient, non? Mais dans les faits, est-ce que les bénéfices de cet aliment sont prouvés scientifiquement chez nos animaux? Quelle quantité de cet ingrédient la nourriture contient-elle réellement? Cette quantité est-elle suffisante pour apporter de réels  bénéfices? 

    Afin de vous éclairer, on démystifie avec vous certaines diètes. 

    La diète sans gluten

    Bien qu’une alimentation sans gluten soit nécessaire chez les humains qui y sont sensibles, cette intolérance est extrêmement rare chez le chien et le chat. Cette nourriture n’apportera donc pas de bénéfices particuliers à moins qu’un jeune membre de la famille ne soit allergique et qu’il ait tendance à partager les repas de pitou ou minou…

    La diète sans protéines végétales

    Les chiens et les chats peuvent manger des protéines végétales. Choisir des protéines de différentes sources est un moyen efficace d’avoir un apport complet en acides aminés! En plus, cela peut s’avérer un choix économique et écologique. Pourquoi s’en priver alors? 

    Il est vrai qu’un équilibre entre les protéines d’origine animale et les protéines d’origine végétale doit être respecté pour bien répondre aux besoins spécifiques des espèces. Ainsi, le métabolisme digestif du chien le classant dans la catégorie des omnivores, il tolérera une plus grande proportion de protéines végétales dans sa diète comparativement au chat, qui est défini comme un carnivore, en raison de son métabolisme digestif. C’est pourquoi la diète d’un chien peut, à condition d’être méticuleusement balancée, être végétarienne alors que c’est impossible pour un chat.

    La diète sans grains

    Les grains comme le maïs, le blé ou l’orge sont une source de nutriments de bonne qualité. Vous y retrouverez des protéines, des fibres et des vitamines. Les avantages d’éliminer les grains de la diète d’un chien n’ont pas été démontrés scientifiquement à ce jour. Même que la Food and Drugs Administration (FDA), organisme responsable de la réglementation entourant la commercialisation des médicaments et des aliments aux États-Unis, enquête présentement sur le lien possible entre la cardiomyopathie dilatée, une maladie cardiaque, et certaines nourritures sans grain. Afin d’en apprendre plus sur cette situation, on vous suggère de lire cette nouvelle sur le site de la FDA (en anglais).

    Celles qui définissent la diète

    Hypoallergénique, «conforme à ce que mangerait votre animal dans la nature» ou bien  biologiquement appropriée : avez-vous déjà entendu ces termes pour qualifier une nourriture? Oui, tout ça peut paraître beau, mais dans les faits, ces allégations demandent d’être précisées, car elles peuvent être trompeuses.

    La diète hypoallergénique

    Une diète, pour être véritablement hypoallergénique, ne doit pas contenir l’aliment qui déclenche la réaction indésirable chez l’animal. Il est donc important de prendre en compte ce à quoi votre chat ou votre chien est allergique ou intolérant! Ainsi, une diète « hypoallergène » à base d’agneau et de maïs, pourrait aider un animal allergique au poulet, mais être contre-indiquée pour un animal allergique au maïs. Il faut donc aller plus loin que la simple mention « hypoallergène », car cette nourriture ne permettra pas nécessairement d’éviter  les symptômes de toutes les allergies existantes chez les chiens et les chats.

    La diète conforme à ce qu’un animal mangerait dans la nature

    Qu’est-ce que mangerait votre chien ou votre chat si vous le laissiez libre de manger ce qu’il veut dans la nature? Même si pitou ou minou a un instinct de chasseur, rien ne garantit qu’il se nourrira de belle viande fraîche tous les jours. Ainsi, il est difficile de répondre avec précision. Mais, en se basant sur le régime des animaux errants, on devrait possiblement inclure des déchets trouvés dans les poubelles à leur menu quotidien. Pas trop appétissant, non? 

    La diète biologiquement appropriée

    Qu’est-ce qui est biologiquement approprié? Chaque race et même chaque individu d’une race peut avoir des besoins biologiques particuliers. Pour déterminer ce qui est approprié, il faut savoir qu’est-ce qu’on cherche à nourrir. 

    Certains fabricants formulent leur nourriture pour chien en considérant les besoins alimentaires des loups, oui oui, des loups! Pourtant, une étude a démontré que la génétique du chien a évolué au contact de l’humain. Ainsi, votre chien, même s’il est capable d’hurler presque comme un loup, a une capacité accrue à digérer les fruits, les légumes et les céréales comparativement à ce dernier1. Vous comprendrez donc que la diète idéale d’un loup n’est donc pas nécessairement la même que celle de votre chien. Surtout quand on pense à Pookie, le Yorkshire!

    Celles qui promettent un effet bénéfique pour votre animal

    Une diète pour la santé articulaire, urinaire ou digestive de votre animal, ça vous dit certainement quelque chose! Votre animal, vous l’aimez de tout votre cœur et vous souhaitez soulager ces petits maux, on vous comprend! Toutefois, malgré votre bonne volonté, vous devez vous demander de quelle façon cette nourriture arrive à procurer ces bénéfices. Comment ces bénéfices ont-ils été démontrés? Comment la capacité de la nourriture à procurer l’effet bénéfique a-t-elle été mesurée? 

    On le sait, ce sont des questions très difficiles à répondre… En plus de toutes ces questions, vous devez aussi garder en tête que même si un ingrédient a démontré un effet bénéfique, le simple ajout de celui-ci dans une nourriture ne suffit pas à garantir l’efficacité de celle-ci à procurer l’effet bénéfique recherché.

    Les bienfaits des nourritures vétérinaires spécialisées sont prouvés par des études scientifiquement valables. Curieux d’en savoir plus? On vous invite à consulter notre nouvelle section nutrition pour en apprendre plus sur les différentes diètes et le monde captivant de la nutrition animale. Vous pouvez faire confiance à nos équipes vétérinaires qui se «cassent le coco» à votre place! 😉 

    En conclusion

    L’offre de nourritures pour chats ou pour chiens ne cesse de grandir et on vous comprend d’être un peu perdu dans tout ce choix. Plusieurs très bonnes nourritures existent sur le marché. En vous posant les bonnes questions, vous faites un pas dans la direction d’offrir une alimentation de qualité à votre animal. Toutefois, on sait qu’il est très difficile de répondre à ces questions sans l’aide de professionnels. 

    Puisqu’elle connaît non seulement la nutrition, mais qu’elle connaît aussi votre animal, votre équipe vétérinaire est là pour vous aider à répondre à toutes ces questions. N’hésitez donc pas à la consulter !

     

    1. DOI: 10.1038/nature11837

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *