Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    La naissance des croquettes et des conserves

    17 décembre 2021

    Quand on pense à la nourriture pour animaux, les croquettes et la nourriture en conserve qu’on peut simplement acheter au magasin ou à votre clinique vétérinaire vous viennent tout de suite à l’esprit! Acheter ces produits, ça fait partie du quotidien de nombreuses familles. Mais quand on y pense, comment  les diètes commerciales ont-elles fait leur entrée dans nos foyers et comment ont-elles évolué? Globalvet vous invite à en apprendre plus sur cette idée de génie qu’est la nourriture commerciale pour animaux!

    Si vous avez lu nos articles sur l’histoire de la nutrition canine et celui portant sur la nutrition féline, vous avez lu qu’à une certaine époque, les animaux domestiques mangeaient ce que les propriétaires pouvaient se permettre de leur offrir, comme des sous-produits entre autres de viande chevaline et de restes de tables. Cette réalité nous semble tellement loin aujourd’hui! Peu importe la tendance alimentaire suivie, les fabricants de diètes animales doivent travailler fort pour faire leurs preuves et gagner la confiance des propriétaires qui veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs animaux.

    UN ÉLECTRICIEN À L’ORIGINE DU CONCEPT

    Dans les années 1860, James Spratt, un électricien, se rend à Londres pour vendre des paratonnerres. En observant les chiens près des bateaux qui mangeaient des restes de « biscuits de mer », une galette de pain sec utilisée lors des voyages en bateau, car elle se conserve bien à long terme, une idée lui vient en tête. Une idée, qui maintenant, est à l’origine de la nourriture commerciale pour animaux!

    À cette époque, le revenu familial de la classe moyenne est en hausse et les animaux domestiques sont de plus en plus populaires : Spratt y voit alors une opportunité, un marché potentiel et tout un changement de carrière!

    Il met sur le marché la première nourriture commerciale pour chien, composée de légumes, de sang de bœuf et de blé. Son invention est même brevetée. Les acheteurs doivent casser ces petits « gâteaux de fibrine pour chien » et y ajouter de l’eau. L’argument principal de ce nouveau type d’alimentation repose sur « alimentation saine et simple qui évite la constipation, un problème presque naturel du chien domestique ».

    En quelques années, Spratt a réussi à anticiper un marché spécialisé selon les besoins alimentaires et/ou le stade de vie des chiens, par exemple « les chiens à l’estomac sensible », « les chiens domestiques de ville » et « les chiots en sevrage » (traduction libre de Grier, 2009 : 128).  Bien que ces nourritures ciblaient des problématiques réelles, leur formulation n’était pas basée sur la médecine ou la science, mais bien sur la croyance populaire.

    Pendant plusieurs dizaines d’années, Spratt détient pratiquement le monopole du marché de la nourriture pour animaux en Amérique. Il se concentre surtout sur les chiens puisque les chats chassent toujours et sont un peu plus indépendants.

    AVANT LA CROQUETTE, LA NOURRITURE EN CONSERVE

    À la fin du 19e siècle, quelques fabricants de nourriture pour animaux émergent. Il s’agit principalement de compagnies de nourriture pour humains ou pour animaux de ferme qui se diversifient.

    En 1922, les frères Chappel créent la première nourriture en conserve pour chien, la « Ken-L-Ration ». L’ingrédient principal est la viande chevaline, qui à ce moment, est malheureusement toujours populaire pour nourrir les chats et les chiens. Malgré leurs pratiques douteuses à l’égard des chevaux, les frères Chappel sont les premiers à s’être intéressés et à avoir fait des recherches sur les besoins nutritionnels des chiens au début des années 30 avec le Chappel Laboratory for Canine Nutritional Research.

    En 1935, le laboratoire publie un rapport sur leurs inquiétudes quant au contenu des recettes pour chiens qui ne considèrent pas vraiment leurs besoins nutritionnels. Il soulève aussi que peu de lois     encadrent les nourritures pour animaux et qu’un plan pour y remédier devrait être mis en place. Les frères Chappel écrivent les premières lignes directrices de la nutrition animale, The Chappel Standard of Biological Value for Canned Dog Foods. On y demande que les recettes soient conçues pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des chiens en vue d’une reproduction réussie sur trois générations d’animaux, c’est-à-dire que les individus, rendus à l’âge adulte, sont en bonne santé et qu’aucune carence alimentaire n’est détectable.

    Alors que la viande chevaline commence à se faire plus rare dans les années 1930, les sous-produits deviennent de plus en plus populaires pour compléter les recettes pour animaux domestiques, vu leur grande disponibilité. La mauvaise réputation des sous-produits vient possiblement de cette époque où les fabricants ont été un peu trop « créatifs » avec ce qu’ils considéraient comme un bon sous-produit à inclure dans leur recette pour animaux. Il faut dire que la définition d’un sous-produit a beaucoup changé depuis! Pour en apprendre plus à ce sujet, consultez notre article …

    En 1937, l’American Veterinary Medical Association et l’American Animal Hospital Association décident d’analyser le contenu nutritif de ces nourritures pour différencier les compagnies honnêtes de celles qui font des recettes de mauvaise qualité qui fournissent peu de nutriments.

    Alors que la nourriture en conserve détient plus de 90% des parts du marché avant la Seconde Guerre mondiale, elle devient interdite en 1942! La raison : on restreint l’utilisation du métal. Les protéines animales sont également limitées et les nourritures pour animaux ne répondent donc probablement plus à leurs besoins. Pour se conformer à ces nouvelles exigences tout en continuant leurs activités, les fabricants se mettent à déshydrater la nourriture ou à la congeler.

    LES FABRICANTS DE NOURRITURE VÉTÉRINAIRE

    Beaucoup de compagnies ont un grand rôle à jouer dans l’histoire de la nutrition animale, mais concentrons-nous sur les trois principaux fabricants de nourriture vétérinaire au Canada :

    Purina

    Purina est responsable de l’invention de l’extrusion,   la méthode de fabrication des croquettes encore utilisée aujourd’hui! Voici quelques points marquants de leur histoire :

    • 1926 : création du tout premier centre de nutrition et de soins pour animaux de compagnie où l’appétence et l’apport en nutriments des recettes sont testés. Ce centre est toujours ouvert à ce jour.
    • 1956 : la recette Dog Chow devient la première croquette créée par la méthode d’extrusion. La recette a évidemment évolué au fil des recherches, mais elle existe encore.
    • 1987 : Purina a fait beaucoup d’études scientifiques sur la nutrition au fil des années, mais la plus connue est celle lancée en 1987. L’étude sur la longévité, menée sur 14 ans, prouve que de « nourrir les chiens dans le but d’optimiser leur condition physique peut contribuer à les maintenir en bonne santé plus longtemps ».

    Hill’s

    L’histoire de cette compagnie est très touchante! À la fin des années 30, Buddy, un berger allemand, est le chien guide d’un jeune homme nommé Morris Frank. Le chien souffre malheureusement d’insuffisance rénale.

    Dr Mark Morris, vétérinaire passionné en nutrition de l’époque et son épouse Louise, sont persuadés que cette condition médicale est due à une mauvaise nutrition et créent la recette Raritan Ration B. Celle-ci est l’ancêtre de Hill’s Prescription Diet k/d, qui a été améliorée au fil des progrès scientifiques, et la toute première nourriture thérapeutique pour chiens! Voici d’autres parcelles de l’histoire de Hill’s :

    • 1951 : Dr Morris ouvre un laboratoire de recherche et à ce moment-là, la gamme Prescription Diet comptait quatre formules alimentaires pour chiens.
    • 1968 : le fils de Dr Morris prend la relève et crée une gamme de nourritures pour animaux de compagnie en bonne santé sous la bannière Hill’s Science Diet.

    Royal Canin

    Jean Cathary, un vétérinaire de France pour les chevaux et les taureaux, croit au grand potentiel de la nutrition pour le maintien d’une bonne santé chez les animaux. Ce fabricant a aussi apporté son lot d’innovations :

    • 1980 : après plusieurs années de recherches et de conception de produits, Royal Canin devient la première compagnie à créer une recette complète répondant aux besoins bien spéciaux des chiots de grande taille : la A.GR. Innovation.
    • 1999 : Royal Canin crée une croquette de forme spécifique pour la mâchoire des persans. Il s’agit de la première fois où un fabricant de nourriture vétérinaire s’adapte aux besoins particuliers d’une race.

    En conclusion

    Le domaine de la nutrition animale est en constante évolution, on n’a pas fini d’en découvrir sur le sujet! Grâce aux recherches, il existe aujourd’hui d’excellentes diètes appuyées par des essais cliniques pour les animaux en santé ou pour ceux qui auraient besoin d’une diète plus particulière.

    Avec la quantité phénoménale de choix de diètes sur le marché, il est important de s’informer auprès de professionnels qui connaissent votre animal et ses besoins, comme votre équipe vétérinaire.

    Vous avez des questions sur l’alimentation de votre animal? On vous propose de discuter avec un expert en nutrition animale dans le confort de votre foyer!
    Service de téléconseil en nutrition

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *