Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Nos conseils pour une cohabitation harmonieuse entre votre enfant et votre animal

    Permettre à votre enfant de grandir aux côtés d’un chat ou d’un chien, c’est lui faire un cadeau pour la vie. C’est lui donner un ami qui va toujours être là pour partager ses joies et ses peines, l’écouter, jouer avec lui, le faire rire… Mais pour que votre enfant puisse lui aussi devenir un compagnon humain sur qui pitou ou minou peut compter, vous allez devoir l’aider à développer une relation harmonieuse avec l’animal de la famille.

    Voici nos conseils Globalvet pour assurer une cohabitation saine entre votre enfant et votre compagnon canin ou félin.

    Services en ligne

    Grandir avec un chat ou chien: des avantages pour votre enfant et des précautions à prendre

    Cohabiter avec un chat ou un chien apporte de nombreux bénéfices pour votre enfant. Plusieurs recherches ont d’ailleurs prouvé que ça peut aider à:

    • Encourager chez lui la communication
    • Lui offrir un support émotionnel
    • L’inciter à explorer son environnement
    • Favoriser chez lui une meilleure santé globale
    • Diminuer son stress

    Tout ça, c’est sans compter qu’avec un compagnon poilu de qui il doit prendre soin, votre enfant apprend à développer:

    • Son sens des responsabilités
    • Son empathie
    • Son respect
    • Sa tolérance

    Toutefois, partager votre foyer avec un chien ou chat comporte aussi pour votre enfant quelques risques dont vous devez avoir conscience pour mieux les gérer. Même si vous l’aimez et le considérez comme un membre de votre famille, votre chat ou votre chien est un animal avec des griffes et des dents dont il peut se servir pour s’exprimer.

    Un sondage réalisé en 2010 par la firme Léger pour l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux nous apprend que les personnes qui se font le plus souvent mordre par un chien se trouvent dans la tranche d’âge des moins de 12 ans.

    Dans cette catégorie des moins de 12 ans, le sondage répertorie 45 000 morsures ayant provoqué des blessures, par exemple des marques ou des lacérations. Et dans 40% des cas, les morsures étaient provoquées par le chien de la famille.

    On ne vous dit pas ça pas pour vous faire peur, mais pour vous sensibiliser au fait de superviser les interactions de votre enfant avec votre animal et, surtout, de lui apprendre à interagir de façon adéquate avec son ami poilu afin de prévenir les incidents.

    Quoi apprendre à votre enfant pour bien cohabiter avec votre chat ou votre chien?

    Pour que votre enfant et votre compagnon animal cohabitent de façon harmonieuse, le mieux est de montrer à votre petit humain certaines règles de vie avec votre chien ou votre chat. Votre enfant doit apprendre à:

    • Laisser votre chat ou votre chien décider s’il a envie d’interagir avec lui ou pas, ne jamais le forcer
      • Comment doit faire votre enfant?
        • S’asseoir et appeler pitou ou minou afin qu’il vienne vers lui
        • S’il ne vient pas, votre enfant doit le laisser tranquille pour le moment et réessayer plus tard
    • Caresser votre chien doucement sur le dos ou sur la poitrine
    • Caresser votre chat sur le dos ou les joues ou le menton
    • Ne pas lui faire de câlin en le serrant par le cou
    • Ne pas grimper sur son dos
    • Ne pas tirer sur son poil
    • Prendre votre chat ou votre (petit) chien de la bonne manière:
      • Votre enfant doit s’asseoir en indien et attendre que son compagnon vienne se placer de lui-même sur ses jambes
      • Votre enfant doit laisser l’animal partir au moment où il le désire
    • Rester calme lors des interactions avec l’animal et éviter:
      • De sautiller
      • De crier
      • De bouger rapidement
      • D’avoir les bras dans les airs
    • Ne pas mettre son visage à proximité et à la hauteur du visage de votre chien ou de votre chat
    • Ne jamais déranger votre animal lorsqu’il dort et lorsqu’il mange
    • Ne jamais tenter d’enlever un objet de la gueule de votre chien ou de votre chat
    • Ne pas s’approcher de votre chien lorsqu’il gruge un os
    • Jouer adéquatement, sous votre supervision, avec pitou ou minou, par exemple:
      • Lui lancer un jouet et faire un échange avec un autre jouet afin qu’il redonne celui lancé
      • Jouer à la cachette avec lui
      • Lui faire deviner où se trouve une gâterie en la cachant sous des bols ou quelque part dans la maison
      • Lui demander de faire des tours en échange de croquettes
      • Le guider dans un parcours d’obstacles
    • Faire la statue si votre chat ou votre chien court après lui ou saute sur lui
      • L’immobilité va aider l’animal à se calmer
      • De votre côté, redirigez alors pitou ou minou vers une autre activité
      • Si votre chiot mordille votre petit humain, utilisez les astuces décrites dans notre article Contrer le mordillement chez votre chiot
    • Reconnaître les émotions de votre chien ou de votre chat:
      • Faites-en un jeu: montrez à votre enfant des photos ou vidéos de chat et de chien et demandez-lui ce qu’il y voit et en comprend
      • Pour faire cette éducation auprès de votre enfant, vous devez aussi connaître le sujet, alors renseignez-vous sur nos articles:

    Bien sûr ces apprentissages, vous devez les adapter selon l’âge de votre enfant. Vous devez aussi ajuster vos attentes et votre niveau de supervision selon celui-ci. Mais commencez à l’exposer dès son plus jeune âge à ces règles, car le plus tôt vous le faites, le plus rapidement il va savoir la bonne manière d’interagir avec pitou et minou.

    Comment? Par exemple, lorsque votre bambin commence à ramper, vous pouvez déjà lui dire, lorsqu’il s’approche du chat ou du chien qui se repose sur son coussin: «Coco dort, on ne le dérange pas». Dirigez-le ensuite vers une autre activité.

    De plus, prêchez par l’exemple. C’est connu, les enfants imitent beaucoup les comportements de leurs parents. Alors, agissez comme vous voulez que votre enfant se comporte avec pitou et minou:

    • Parlez-lui doucement
    • Jouez de façon appropriée avec lui
    • Respectez sa bulle
    • Félicitez-le pour ses bons comportements

    Rapidement, vous allez constater que votre enfant répète vos actions envers votre compagnon poilu.

    Bref, montrez à votre enfant à comprendre son ami à quatre pattes et à agir avec lui pour éviter les incidents malheureux. Animal et enfant vous en remercieront.

    Assurer une bonne relation entre votre enfant et votre animal grâce à certaines interactions

    Pour que votre enfant développe un lien fort avec votre chat ou votre chien, incluez votre enfant dans la routine de votre chien ou de votre chat grâce à quelques interactions. Par exemple, selon son âge, votre enfant peut:

    • Nourrir pitou ou minou
    • Remplir son bol d’eau fraîche
    • Lui mettre sa laisse pour aller dehors
    • Participer à sa promenade
    • Contribuer, sous votre supervision, à ses soins d’hygiène:

    En plus de générer une interaction positive entre votre petit humain et votre chat ou votre chien, ces gestes aident à développer le sens des responsabilités et la confiance en soi. Selon l’âge de votre enfant, vous pouvez même ajouter à son calendrier de routine ces tâches reliées à votre animal.

    Pour vous donner une idée, voici un exemple de Pictogrammes de routine sur le blogue Manounou.

    Faire une bonne supervision

    Observez le langage corporel de votre animal en présence de votre enfant et ayez toujours à l’œil leurs interactions. On ne le dira jamais assez : un enfant en bas âge ne doit jamais être laissé seul avec un chien ou un chat, même si votre animal est de nature calme et n’a jamais démontré de signe d’agressivité.

    Si vous êtes occupé et ne pouvez pas superviser, placez votre animal dans son lieu de repos (on vous donne plus de détails à ce sujet dans la section suivante). Donnez-lui à ce moment une occupation, comme une stratégie alimentaire. Pour plus de conseils à ce sujet, visitez nos page :

    Dans le cadre d’un bambin, une autre option est de placer bébé dans un lieu sécurisé inaccessible pour l’animal, en vous rappelant que votre chat peut sauter pratiquement aussi haut qu’un olympien qui pratique le saut en hauteur!

    Rassurez-vous : ce n’est pas parce que votre compagnon poilu passe un peu de temps seul en votre présence à la maison qu’il en viendra à détester votre bébé. Rappelez-vous qu’avant l’arrivée de ce petit, votre animal passait en moyenne 8 heures par jour seul, alors que vous étiez au travail. Et souvenez-vous : vaut mieux un animal isolé, calme, qui mange des friandises, qu’un animal stressé et anxieux par un bébé qui pleure, agite ses jambes ou tente de lui attraper les oreilles pendant que vous préparez le souper.

    Adapter votre environnement pour faciliter la cohabitation et la supervision

    Pour votre chien

    Assurez-vous d’avoir un endroit où votre chien peut s’isoler tranquille sans se faire déranger par votre enfant. De cette manière, votre chien et votre enfant vont pouvoir jouer ou se reposer chacun de leur côté en toute tranquillité, seuls. Pour ce faire, vous pouvez:

    • Utiliser une cage —  rendez-la confortable
      • Pour vous renseigner sur l’utilisation de la cage pour votre chien, consultez notre page Introduction à la cage
    • Aménager un enclos avec des jouets et un coussin pour votre chien
    • Installer une barrière dans un cadre de porte —  veillez que dans la pièce se trouvent des jouets et un endroit où pitou peut se reposer confortablement
    • Réserver une pièce avec une porte qui se ferme et préparez-la avec tout ce dont votre chien a besoin pour jouer et faire la sieste

    De tels aménagements vous permettent de séparer enfant et chien aussi lors des moments où vous n’êtes pas disponible pour superviser leurs interactions.

    Pour votre chat

    Un peu comme pour pitou, votre chat a besoin de coins à lui où il peut se reposer en paix. Installez-lui des coussins dans des endroits en hauteur ou dans des cachettes inatteignables par votre enfant. De cette manière, minou va pouvoir aller dormir à pattes fermées sans se faire déranger par des petites mains.

    Envie d’en savoir plus sur la manière d’aménager un environnement adapté à votre chat? Lisez notre page Enrichir l’environnement de votre chat.

    Bonne cohabitation!

    Vous voilà muni de conseils pour offrir à votre enfant et à votre chat ou votre chien une cohabitation agréable et harmonieuse qui va leur permettre de développer une relation qui va les rendre heureux, longtemps.

    Besoin de plus de conseils? Communiquez avec nous. Votre équipe vétérinaire Globalvet est toujours là pour vous aider et vous conseiller.

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *