Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    Alimentation crue : les faits pour prendre une décision éclairée

    16 avril 2021

    On le sait, votre animal vous l’aimez et vous souhaitez lui offrir la meilleure alimentation possible. C’est une belle preuve d’amour ça! C’est pourquoi il est possible que vous désiriez vous informer sur les différents types d’alimentation disponibles, comme les nourritures vétérinaires et les méthodes alternatives. Parmi celles-ci, l’alimentation crue semble compter de plus en plus d’adeptes. Mais qu’est-ce qui motive leur choix et quels sont les possibles impacts de ce choix sur votre famille? Chez Globalvet, on souhaite vous informer et vous outiller pour que vous soyez en mesure de prendre une décision éclairée.

    L’alimentation crue : ce que la science dit

    L’alimentation crue, ou que vous pouvez aussi retrouver sous le nom de BARF (Bones and Raw Food ou encore Biologically Appropriate Raw Food) est apparue au milieu des années 90 en Australie. Ses défenseurs, parmi lesquels se trouvent des vétérinaires tels que Dr Ian Billinghurst, allèguent que ce mode d’alimentation offre de nombreux avantages pour la santé et la longévité des animaux, comme :

    • L’amélioration de l’apparence du pelage
    • Une grande digestibilité
    • Une grande appétibilité

    Sur quoi se basent-ils pour alléguer ces avantages?

    Certaines allégations se basent sur des études scientifiques ayant pour objet l’effet de la chaleur ou des processus de production de la nourriture sèche sur la qualité nutritionnelle des ingrédients. Quant à l’argument de la digestibilité, il trouve naissance dans les données prouvant la digestibilité accrue de certaines diètes crues spécifiques. Bien que ces études soient scientifiquement valables, elles ne permettent pas de prouver les avantages pratiques pour les animaux.

    À ce jour, il n’existe aucune donnée prouvant scientifiquement qu’une d’une alimentation crue est supérieure à une diète vétérinaire. Autre fait à prendre en compte : les effets à long terme de l’alimentation crue ne sont pas encore documentés.

    L’importance de fournir une alimentation complète et équilibrée

    Vous le savez, l’alimentation est ce qui apporte à votre animal les nutriments (protéines, glucides, gras, vitamines, minéraux) et l’énergie dont son organisme a besoin pour grandir et vieillir en santé à vos côtés.

    Toutefois, des carences ou des excès alimentaires peuvent être très dommageables pour votre animal et peuvent engendrer des problèmes de santé comme des malformations osseuses, des maladies cardiaques ou l’obésité. Toutefois, les effets de ces débalancements alimentaires sont sournois et peuvent mettre plusieurs années à apparaître.

    Malgré tout l’amour que vous portez à votre animal, l’élaboration d’une diète répondant à ses besoins, sans carence ni surplus est un exercice qui demande une certaine expertise. C’est encore plus vrai si votre animal présente des besoins particuliers liés à son stade de vie (croissance rapide, vieillissement) ou à des prédispositions à des maladies (obésité, maladies rénales ou cardiaques).

    Est-ce qu’une alimentation crue peut être complète et équilibrée?

    Il y a deux types d’alimentation crue: les diètes faites maison et les produits commerciaux.

    Les diètes maison

    Pour les diètes faites maison, vous devez sélectionner, acheter, portionner et assembler les différents ingrédients que vous souhaitez offrir à votre animal, de façon à lui fournir une diète complète et équilibrée, ce qui est assez complexe. C’est pourquoi il est recommandé de consulter un vétérinaire nutritionniste qui pourra vous accompagner et vous aider à offrir à votre animal tout ce dont il a besoin. Cette option demande du temps et de l’argent. Elle est donc souvent, au final, plus onéreuse comparée à l’utilisation d’une diète vétérinaire.

    Les diètes commerciales

    Les produits commerciaux sont ceux que vous retrouvez en magasin sous diverses formes, plus souvent congelés. Alors que certains sont étiquetés comme étant complets et balancés, d’autres ne le sont pas et sont utilisés en rotation ou avec des mélanges de suppléments, afin d’atteindre l’équilibre au fil du temps. Même si ces produits semblent plus complets, il est tout de même recommandé d’obtenir l’avis d’un vétérinaire nutritionniste, afin d’optimiser l’équilibre alimentaire.

    Aussi, contrairement aux diètes vétérinaires, les produits commerciaux d’alimentation crue comportant la mention « complet et balancé » font rarement l’objet d’essais alimentaires, qui vous assurent que vous offrez à votre animal une nourriture de qualité qui a fait ses preuves. Afin d’en apprendre plus sur les essais alimentaires, on vous suggère de lire notre article sur le sujet.

    Les risques sanitaires liés à l’alimentation crue

    Est-ce que le risque en vaut la chandelle? Les aliments crus posent un risque réel de contamination par des bactéries pathogènes de type Salmonella ou E. coli ou par des parasites comme celui de la toxoplasmose.

    Si j’opte pour des aliments destinés à la consommation humaine? Le risque est encore présent, étant donné que pour un humain, vous auriez fait cuire votre viande avant de la manger.  Un aliment propre à la consommation humaine ne veut pas dire qu’il est sans risque, même s’il est fraichement sorti de l’épicerie. Mangeriez-vous la cuisse de poulet que vous achetez sans la cuire au préalable? La cuisson fait donc partie de votre mode de préparation, ce qui n’est pas le cas pour l’alimentation crue.

    Si jamais votre animal ingérait de la nourriture crue contaminée par des bactéries pathogènes, il ne serait pas automatiquement malade. Toutefois, son système digestif pourrait être colonisé par les bactéries indésirables et l’animal devient alors une source de contamination directe ou indirecte pour l’environnement et toute la famille. Ces bactéries peuvent causer des troubles digestifs importants lorsqu’elles sont ingérées, tant chez l’animal que chez l’humain. Ça donne des frissons dans le dos, on vous comprend!

    Les précautions à prendre

    Si vous optez pour une alimentation crue, il est très important de respecter rigoureusement plusieurs principes, comme :

    • Le ramassage systématique des selles de l’animal à la maison et au parc à chien. Cette action permet de diminuer les risques de contamination de l’environnement pour la famille et évite aussi que la chaîne de contamination ne s’allonge
    • Certaines mesures d’hygiène qui doivent être appliquées avant et après la préparation de chaque repas :
      • Le lavage des mains au savon et à l’eau
      • Le nettoyage des surfaces de préparation et de service des repas
      • Le nettoyage des bols et ustensile au savon et eau chaude
      • Le rangement et la conservation toute portion non utilisée, de façon à éviter leur détérioration et tout contact avec d’autres aliments

    Les contre-indications

    Dans certains cas, l’utilisation de l’alimentation crue est particulièrement déconseillée, notamment si dans votre domicile se trouvent :

    • De très jeunes enfants ou des personnes immunodéprimées. Leurs défenses contre les infections étant moins bonnes, ils sont plus vulnérables face aux risques sanitaires.
    • Des animaux souffrant de maladies chroniques comme les maladies rénales, le diabète, les maladies inflammatoires de l’intestin. Ces individus, tout comme les jeunes animaux en pleine croissance, tolèrent moins bien les fluctuations de nutriments qui peuvent être associées à l’alimentation crue.

    Les recommandations des experts

    Afin de compléter votre réflexion, on vous suggère de consulter diverses sources très crédibles dans le milieu animal. En effet, après avoir analysé la littérature scientifique disponible sur l’alimentation crue, plusieurs associations professionnelles ont émis des mises en garde importantes pour ceux et celles qui font ce choix. On en a répertorié quelques-unes pour vous :

    Vous songez à offrir de la nourriture crue à votre animal?

    Comme vous l’avez lu, la décision de nourrir votre animal avec des aliments crus s’accompagne de nombreuses responsabilités et ce type d’alimentation dispose de peu de données probantes pour la soutenir. Ce n’est donc pas une décision à prendre à la légère! Votre équipe vétérinaire Globalvet est là pour vous écouter et vous conseiller. Elle pourra vous aider à établir un plan nutritionnel pour votre animal qui respecte vos exigences. Au besoin, elle peut vous référer les services de nutritionnistes vétérinaires. N’hésitez pas à la consulter!

    Références

    Jennifer Larsen DVM, PhD, DACVN, Raw Food Diets for Dogs and Cats, Proceedings ACVIM 2018

    Charlotte R. Bjørnvad, DVM, PhD, DECVCN, Raw Food – What’s the Evidence, world small animal veterinary association congress proceedings, 2017

    Ellinor Runesvärd et al.,Presence of pathogenic bacteria in faeces from dogs fed raw meat- based diets or dry kibble, Veterinary Record (2020) doi:10.1136/ vetrec-2019-105644

    Lisa M. Freeman et al.,Current knowledge about the risks and benefits of raw meat–based diets for dogs and cats, JAVMA, Vol 243, No. 11, December 1, 2013

    Younes Chorfi, Les diètes non conventionnelles pour chiens et chats, Le Veterinarius, vol. 33 n° 1 février 2017

    Krunoslav Bojanić et al., Isolation of emerging Campylobacter species in working farm dogs and their frozen home-killed raw meat diets, Journal of Veterinary Diagnostic Investigation 2019, Vol. 31(1) 23–32

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *