Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    Adopter un chiot : être prêt pour des nuits écourtées!

    7 avril 2021

    Tout comme un petit bébé, votre chiot aura besoin de beaucoup d’heures de sommeil. Saviez-vous qu’il pourra dormir jusqu’à 20h par jour? Surprenant, non? Le temps passé à dormir permettra à votre chien de bien grandir et de mémoriser ce qu’il a acquis pendant les périodes d’éveil. 

    Par contre, cela ne veut pas dire que bébé chien fera dodo pour un beau 12 heures d’affilée et vous laissera dormir paisiblement! En effet, votre chiot dormira beaucoup, mais ce sommeil sera entrecoupé de plusieurs petites périodes d’éveil. Ainsi, votre chiot se réveillera généralement quelques fois pendant la nuit, entre autres quand il aura envie. De plus, les premières nuits dans votre maison risquent d’être empreintes de stress pour le nouveau venu. 

    En quittant sa mère, ses frères et sœurs, il perd ses repères et sa figure d’attachement primaire. Le soir venu, après une journée bien remplie, il réalisera un peu plus ce manque. Les premières nuits sont alors souvent synonymes de pleurs. Même si cela peut vous attrister ou vous inquiéter, rappelez-vous que cette détresse est parfaitement normale et qu’elle est passagère.

    Même si vous devrez dire au revoir aux grâces matinées pour un moment, on vous donne des conseils pour mettre toutes les chances de votre côté afin que les premières nuits soient un peu plus faciles! 

    Les astuces favorisant le sommeil pour les premières nuits ensemble

    Avant le dodo

    • Sortez votre chiot avant la nuit, afin de lui permettre de vider sa vessie et son côlon. Pour tous les détails au sujet de l’apprentissage de la propreté, et savoir quoi faire quand votre chiot aura envie au beau milieu de la nuit, on vous invite à lire notre page sur le sujet
    • Utilisez les phéromones d’apaisement dans votre environnement, comme l’Adaptil®. Ces copies synthétiques des phéromones d’apaisement, comme celles que la maman chien libère lors de l’allaitement, a comme effet de rassurer les chiots. Vous pouvez brancher un diffuseur 48 heures avant l’arrivée de votre chiot à la maison, en vous assurant que la pièce pour le sommeil soit dans le spectre de diffusion. Vous pouvez également utiliser le vaporisateur, afin de vaporiser sa couverture ou son coussin un peu avant l’heure du dodo. 
    • Si votre éleveur vous a laissé un objet que votre chiot avait chez lui, placez celui-ci dans sa cage.
    • Vous pouvez également réchauffer le petit coin douillet de votre chien en plaçant une bouillotte sous les couvertures. Cela rappellera à votre chiot la chaleur de sa famille. En effet, avez-vous déjà remarqué que les chiots d’une même portée dorment généralement tous collés les uns contre les autres?
    • Vous pouvez aussi placer un cadran qui émet un « tic tac » ou une peluche pour nourrissons qui fait un bruit de battement cardiaque. En effet, ces sons pourraient réconforter votre chiot.

    Les premières nuits dans sa nouvelle famille sont très souvent empreintes de grand stress pour le chiot. Soyez rassurant avec lui, il vous en sera reconnaissant.

    La cage ou son lieu de dodo

    • Le soir venu, installer son lieu de dodo (cage, coussin, couverture) près de vous, dans votre chambre. Assurez-vous que celui-ci soit confortable. Si vous optez pour une cage, ce qu’on recommande fortement, visitez cette page pour savoir comment bien l’introduire et en comprendre les bienfaits. À noter qu’évidemment, vous n’aurez pas pu faire tous les exercices d’habituation avant la première nuit! Toutefois, ceci ne vous empêche pas de mettre votre chiot dans une cage pour les nuits, dans la mesure où celle-ci est placée près de vous. 
    • Si vous ne voulez pas que votre chien ait accès à votre chambre, prévoyez alors dormir dans la même pièce que lui pour les premières nuits : votre chien sur son coussin dans sa cage et vous dans le lit de la chambre d’ami, le divan-lit du salon, etc. Votre présence est essentielle à ses premières nuits!
    • Vous avez peut-être déjà lu ou entendu qu’il faut placer la cage là où vous désirez qu’elle soit, qu’importe où vous êtes et ignorer totalement les gémissements ou hurlements de votre animal? Cette technique a été véhiculée pendant de nombreuses années. On sait toutefois aujourd’hui qu’elle n’est pas adaptée au développement du chiot et aux émotions qu’il vit. La rupture du lien de votre chiot avec sa mère est un passage difficile qu’il ne doit pas vivre seul. Agir de la sorte le place dans une situation très stressante et il « finit par s’assoupir », car il est complètement exténué, et non parce qu’ il a appris qu’il doit être calme dans sa cage. Dans l’objectif de développer une belle relation avec votre animal, il a besoin de vous pour le rassurer et de votre proximité, afin de développer sa confiance envers vous.
    • Après quelques nuits, vous pouvez commencer à éloigner progressivement la cage, de un à deux pieds par nuit, jusqu’à ce qu’elle atteigne l’emplacement de votre choix.
    • Lorsque votre chiot gémira les premières nuits, d’abord, c’est probablement parce qu’il a envie. Donc, amenez-le à sa toilette. On vous rappelle de visiter cette page pour tous les détails concernant l’apprentissage de la propreté (lien). Au retour en cage, s’il gémit à nouveau, vous pouvez simplement placer une main près ou à travers les barreaux de sa cage afin de la rassurer un peu. Lorsque votre chiot sera plus grand et en confiance avec vous, vous pourrez alors ignorer ce type de demandes d’attention, car vous saurez alors que sa demande n’est pas teintée d’une détresse émotionnelle.  

    Le matin et durant le jour

    • Votre chien est du type lève-tôt, comme dans très tôt? Sachez d’abord qu’il est tout à fait normal qu’un chiot se réveille entre 5h et 6h. La chose à faire est de sortir en pyjama afin que pitou puisse faire son pipi du matin et jouer un peu! 
    • Si vous aimeriez gagner quelques minutes de plus de sommeil, vous pouvez offrir une stratégie alimentaire remplie de nourriture en conserve à votre animal (ex : Kong Classic®) dans sa cage. En plus de l’occuper, vous associez ainsi positivement la cage!
    • Le jour, amenez votre chiot à faire la sieste dans le même lieu que celui que vous désirez qu’il utilise la nuit, soit la cage. Ainsi, lorsque vous l’observez en train de chercher un lieu pour se coucher, invitez-le à aller dans sa cage. Attention, les chiens ont des préférences d’endroits pour se reposer et ceux-ci peuvent varier en fonction de la température (un carrelage frais, un nid douillet avec de grosses couvertures, un plancher où on trouve un rayon de soleil, etc.). Observez ses préférences et adaptez son lieu de couchage en conséquence! 
    • Assurez-vous de répondre aux besoins d’activité de votre animal au quotidien et offrez-lui une nourriture de qualité. En effet, ces éléments favorisent un bon sommeil. Par exemple, si votre chiot fait des selles molles ou a une diarrhée, il y a de fortes chances que celui-ci vous réveille plus souvent durant la nuit! Si c’est votre cas, contactez votre équipe vétérinaire, des solutions existent pour aider pitou. Vous comprenez qu’il importe donc de ne pas négliger l’alimentation de votre chiot!

    On répond aux questions souvent posées

    Quand pourrais-je faire dormir mon chiot en dehors de sa cage et le laisser libre dans la maison?

    Il n’y a malheureusement pas de réponse exacte à cette question! Cela dépend de vous, et de votre chien! L’idéal est d’attendre son âge adulte, donc vers 2 ans, afin de prévenir des incidents nocturnes (ex: pipi dans la maison, machouillement d’un tapis ou d’un coussin du divan, perturbation du sommeil des jeunes humains lors des réveils canins).

    À quel âge un chiot fait-il ses nuits?

    Encore là, il est difficile de donner une réponse précise. Cela dépend de chaque individu (taille, niveau d’activité, condition médicale, etc.). Au plus tard, votre chiot devrait dormir environ 8 heures de suite la nuit vers l’âge de 6 mois. Si ce n’est pas le cas, demandez à votre équipe vétérinaire de vous aider. Une raison médicale ou comportementale peut être derrière tout ça! 

    Est-ce que je peux faire dormir mon chien dans mon lit?

    Absolument! Si c’est ce que vous désirez à long terme et en tout temps. La constance est primordiale avec un chien, surtout en bas âge. Ne le faites pas dormir dans votre lit parce qu’il pleure les premières nuits si votre objectif est qu’il dorme dans sa cage au salon!

    Est-ce qu’il peut dormir avec les enfants?

    Oui et non. Cela dépend de l’âge des enfants, de l’âge du chien et de son aisance avec les enfants. Ainsi, le mieux est d’attendre qu’une relation de confiance et de respect se soit installée et que le chien soit adulte. 

    Que faire si mon chien grogne quand je le flatte ou le déplace alors qu’il dort?

    Il ne faut jamais déranger un chien qui est en train de se reposer ou de dormir, encore moins un chien qui grogne dans ce contexte! Le grognement dans un tel contexte peut être normal et il importe que le chien apprenne que l’on respecte son désir de ne pas être dérangé. Pour en apprendre plus sur le sujet, on vous propose de consulter notre page sur l’agressivité.  

    Si vous avez besoin de conseils ou que la période du dodo s’avère plus difficile que prévu, votre équipe Globalvet est là pour vous aider. N’hésitez pas à la contacter!

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *