Prendre rendez-vous
en clinique

Clinique

Date du rendez-vous souhaitée *

Apprendre la propreté à votre chiot: trucs et conseils

Propreté du chiot: apprenez-lui, un pas à la fois

Vous avez un beau petit chiot tout neuf, tout mignon. Félicitations! Maintenant, vous devez apprendre à vivre ensemble. Et la propreté de votre chiot est un point important de votre cohabitation. Heureusement, ça s’apprend. Vous avez juste besoin d’un peu de patience, de beaucoup de caresses et de friandises à chien.

Besoin de conseils? Demandez à l’équipe de votre clinique vétérinaire Globalvet, elle peut vous aider à entraîner votre chiot ou même votre chien adulte à devenir propre.

Éduquer un chiot à la propreté: patience, caresses et friandises

Apprendre à être propre demande à votre chiot, si vous l’encadrez bien, un maximum de 4 semaines d’entraînement. Ce n’est donc pas si long. Vous devez seulement bien l’entourer et être assidu avec lui. Si jamais ça prend plus de temps malgré tous vos efforts, communiquez avec sa clinique vétérinaire: notre équipe saura vous aider.

Apprentissage du chiot: à savoir avant de commencer

Avant de commencer l’apprentissage de votre chiot à la propreté, voici quelques points à savoir:

  • En général, il n’élimine pas à l’endroit où il mange, boit ou dort
  • Il a tendance à uriner après le jeu, le repas ou le dodo
  • Sa rétention
    • Le jour:  temps de rétention en heures de votre chiot = son âge en mois + 1
    • La nuit: il peut se retenir environ 6 à 8 heures dès l’âge de 4 mois

Apprendre à être propre à votre chiot: à l’intérieur ou à l’extérieur?

À l’extérieur, sans hésitation. Pourquoi? Parce que l’apprentissage de la propreté à l’intérieur est beaucoup plus difficile. Quand vous lui apprenez à faire ses besoins à l’extérieur, ça devient beaucoup plus clair pour lui qu’il ne peut pas les faire à l’intérieur de la maison.

Toutefois, si vous choisissez de lui apprendre à éliminer à l’intérieur, installez-lui une aire d’élimination adéquate, c’est-à-dire que celle-ci doit :

  • Avoir une dimension équivalente à au moins 4 fois la taille de votre chiot —  ou de votre chien quand il est devenu grand
  • Posséder une texture invitante pour votre chien, par exemple:
    Piqué, Tapis, Gazon
  • Être placée loin de l’endroit où votre chiot dort, mange ou boit
  • Rester propre en tout temps

Que vous choisissiez l’extérieur ou l’intérieur, l’important afin de prévenir les dégâts et la confusion c’est de:

  • Être constant
  • Bien gérer l’environnement de votre chiot
  • Suivre toutes nos recommandations, affichées à droite de la page

Comment mettre un chiot propre:
nos recommandations

Observez-le

Au moindre signe qui montre que votre chiot a besoin d’éliminer, sortez avec lui. Ces signes d’envie peuvent être:

  • Tourner en rond
  • Reniflements
  • Aller vers la porte
  • Etc.

Apprenez à les reconnaître.

Surveillez-le

Sans cesse! Dans la maison et même lorsque vous sortez avec lui. Si c’est difficile, attachez-le à votre taille. Lorsque vous devez partir et le laisser seul ou si vous éprouvez des problèmes à l’attacher à vous afin de bien le surveiller,  isolez-le dans un endroit clos. Cela peut-être une pièce ou sa cage.

Besoin de conseils pour bien utiliser la cage? Pour savoir comment entraîner votre chiot à la cage, lisez notre page Introduire votre chien à la cage.

Amenez-le souvent éliminer

Mettez votre chiot en laisse et allez à l’extérieur avec lui après chaque:

  • Dodo
  • Période de jeu
  • Repas

À l’extérieur, marchez un peu avec lui, puis arrêtez-vous. Laissez-lui le temps de renifler et de bien vider sa vessie. Changez ensuite d’endroit pour l’inciter à déféquer. Pourquoi? Parce que habituellement les chiens urinent et font leurs selles à deux endroits différents. Surtout tenez-le en laisse tout au long de l’exercice afin qu’il ne pense à rien d’autre qu’à faire ses besoins.

Si vous avez choisi d’entraîner votre chiot à la propreté à l’intérieur, au lieu de le sortir, amenez-le plutôt à son aire d’élimination.

Petite note: en lien avec le point suivant, amenez toujours une friandise avec vous lorsque vous sortez avec lui ou allez à son aire d’élimination.

Récompensez-le!

Donnez-lui une récompense dès qu’il a terminé! Faites-le dehors, n’attendez pas d’être rentrés. Pour récompense, donnez-lui une friandise qu’il reçoit seulement lorsqu’il élimine au bon endroit. Ça doit être une friandise spéciale pour lui, qu’il aime et qu’il associe bien à ce bon comportement.

Notre truc: laissez un sac près de la porte par laquelle vous sortez avec lui ou laissez-en dans votre poche de manteau. Ça sera plus facile de vous rappeler d’en prendre une avec vous avant de sortir.

Ne le punissez pas!

Même s’il s’échappe au mauvais endroit, ne le punissez pas. Évitez ainsi que votre chiot associe «punition» et «faire ses besoins près de lui». Ce lien qu’il fait peut rendre son entraînement difficile, car par crainte de représailles, il risque:

  • D’aller se cacher pour éliminer
  • Une fois dehors en laisse, d’hésiter à faire ses besoins près de vous

Axez plutôt son entraînement sur le renforcement positif et récompensez-le pour ses bons coups, comme au point précédent.

La nuit

Avant le dodo de la nuit, sortez avec votre chiot pendant au moins 30 minutes afin de lui donner le temps de bien se vider.

Évitez aussi de le nourrir ou lui donner de l’eau environ une heure avant la nuit. Seule exception: lorsqu’il a fait de l’exercice physique et qu’il a besoin de s’hydrater.

Durant la nuit, pour assurer une bonne gestion de l’apprentissage et de votre sommeil:

  • Isolez et restreignez votre chiot, dans une cage ou dans une pièce
  • S’il aboie ou vocalise une envie, sortez avec lui. Une seule fois!
  • Assurez-vous qu’il élimine avant de le rentrer
  • Isolez-le à nouveau
  • Le reste de la nuit, ignorez-le, dormez!

La restriction d’espace

Si vous utilisez une cage ou un enclos pour restreindre votre chiot, assurez-vous qu’elle est ajustée à sa grandeur. C’est-à-dire qu’il doit y avoir de la place pour se coucher de tout son long, mais pas plus.

Ne laissez jamais votre chiot seul ou isolé pour une durée qui excède sa capacité à se retenir.

On vous rappelle sa capacité de rétention = son âge en mois + 1

Si vous ne pouvez faire autrement, installez temporairement une aire d’élimination à l’intérieur de son enclos ou de sa cage.

L’eau et la nourriture

Bien sûr que votre chiot doit en boire, et boire plusieurs fois par jour. Toutefois, pour faciliter son entraînement à la propreté, donnez-lui de la nourriture et de l’eau:

  • À des heures fixes
  • Toujours en votre présence
  • Quelques fois par jour —  selon votre horaire, bien sûr

Toujours pendant son entraînement, ne lui laissez pas d’eau durant la nuit ou en votre absence, sauf:

  • S’il a une condition médicale qui nécessite qu’il ait accès à de l’eau en tout temps
  • Dans des situations particulières comme une canicule

 

Postulez
maintenant



Joignez votre CV *