Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    La nourriture sans grains : ce que la science en dit vraiment

    17 mars 2021

    La nutrition fait l’objet de nombreuses modes et tendances, et la nutrition animale n’y échappe pas! Les nourritures qu’on qualifie de « sans grains » ou de « sans céréales » semblent avoir la cote, mais d’où provient cette idée que les grains ont un impact négatif sur la santé des animaux? Est-ce que cette croyance est fondée ou s’agit-il simplement d’un mythe? Globalvet va au fond de la question avec vous en se basant sur ce que la science dit réellement.

    Les grains ou les céréales : qu’est-ce que c’est?

    Afin de commencer notre réflexion sur de bonnes bases, il est pertinent de définir ce que sont les céréales. Ce terme renvoie aux grains secs qui sont récoltés à partir de plantes à fleurs. Il existe des céréales et des pseudocéréales :

    • Céréales: blé, orge, avoine, riz, maïs, millet, seigle, sorgho
    • Pseudocéréales: sarrasin, quinoa, graines de chia

    À noter: les termes « sans grains » et « sans céréales » sont synonymes en ce qui concerne la nourriture pour animaux. Donc que vous voyiez l’un ou l’autre dans notre article, les deux réfèrent au même concept!

    Pourquoi retrouve-t-on des grains dans la nourriture pour animaux?

    Les céréales sont une excellente source de fibres, de protéines et de vitamines en plus d’être durables! Une fois transformés, les grains peuvent être digérés et métabolisés par les chiens et les chats. C’est pour ces raisons qu’on les retrouve dans les nourritures pour chats et pour chiens.

    Démystifions les supposés avantages

    Les fabricants de nourritures sans grains mettent de l’avant plusieurs bénéfices allégués, afin de vous convaincre de la pertinence de ces dernières. Dans les faits, il n’existe aucune donnée prouvant la supériorité des aliments sans grains pour la santé de votre animal. Intéressant, n’est-ce pas?

    Faisons la lumière sur les arguments.

    « La nourriture sans grains augmente la satiété, et donc, les animaux sont rassasiés plus longtemps, tout en mangeant moins fréquemment. »

    Dans les nourritures sans grains, il est très fréquent de trouver des substituts de glucides utilisés à la place des céréales. Ces substituts ont tendance à avoir une teneur en fibres beaucoup plus faible que les céréales. Concrètement, le temps de digestion se retrouve réduit et crée donc un vide dans l’estomac, entraînant une diminution de la satiété. Dans le cas de ces diètes, l’effet réel est donc tout l’inverse de l’effet souhaité!

    « La nourriture sans grains réduit les risques d’obésité. »

    Aucune étude scientifique ne suggère que les grains contribuent à une augmentation de l’obésité. C’est plutôt le contraire! En effet, la littérature scientifique suggère que les glucides, souvent fournis par les céréales, peuvent aider à apaiser la faim et aider les chiens à perdre du poids.

    « La nourriture sans grains améliore la digestibilité alimentaire. »

    Quand on parle de digestibilité, on parle de la capacité des nutriments d’une nourriture à être digérés par l’organisme de l’animal. Ainsi, les nutriments qu’elle contient seront digérés et absorbés par le système gastro-intestinal de votre animal, qui les rendra disponibles pour jouer leur rôle dans son organisme: l’apport en énergie, la réparation des tissus et le bon fonctionnement des organes. Si une nourriture n’est pas bien digérée, des carences alimentaires et énergétiques pourraient se développer.

    Est-ce que les céréales ont une digestibilité moindre? La digestibilité dépend de la transformation de l’aliment. À la base, le maïs est un excellent ingrédient, mais pour aider l’animal à en tirer un maximum de bienfaits, on le transforme en farine afin d’augmenter sa digestibilité. L’indice de digestibilité de 87,5% de la farine de maïs  est d’ailleurs supérieur à celui de la farine de viande et d’os ou même celui de la viande fraîche, comme le montre le tableau ci-dessous.

    Source : Murray, et al. “Raw and Rendered Animal By-Products as Ingredients in Dog Diets”. Journal of Nutrition, Vol 128, No. 12, Dec. 1998) pp. 2812S-2815S.

    « La nourriture sans grains réduit le risque d’allergies alimentaires ou de réactions indésirables aux aliments chez les animaux, dont celles au gluten. »

    Certains chats et certains chiens peuvent développer des allergies alimentaires, mais elles ne sont généralement pas dues à l’ajout de maïs ou d’autres céréales dans les aliments pour animaux.

    Selon le BMC Veterinary Research, chez les chiens, les cas signalés d’allergènes alimentaires les plus courants sont:

    • Le bœuf (34%)
    • Les produits laitiers (17%)
    • Le poulet (15%)
    • Le blé (13%)

    Pour les chats, les allergènes alimentaires les plus fréquemment rapportés sont :

    • Le bœuf (18%)
    • Le poisson (17%)
    • Le poulet (5%)
    • Le blé (4%)

    Ainsi, on remarque que très peu d’animaux sont allergiques aux céréales contenues dans les aliments pour animaux de compagnie. Toutefois, dans certaines situations, votre vétérinaire peut vous recommander une nourriture sans céréales. Par exemple, chez les animaux soupçonnés d’avoir des allergies alimentaires, également connues sous le nom de réaction alimentaire indésirable, un régime sans céréales peut être recommandé à titre d’essai pour voir si les symptômes s’améliorent. Évidemment, on s’assure que la nourriture proposée soit tout de même complète et équilibrée pour les besoins de l’animal.

    Et qu’en est-il de l’allergie au gluten?

    Il faut savoir que les termes « sans céréales » et « sans gluten » ne sont pas synonymes. En effet, bien que le blé, l’orge et le seigle contiennent du gluten, ce ne sont pas toutes les céréales qui en contiennent!

    Et donc, les nourritures sans grains ne contiennent pas de gluten? En théorie, c’est vrai, à moins qu’elles ne contiennent des ingrédients qui sont des sources cachées de gluten. Des études ont montré que les aliments commerciaux pour chiens présentent souvent une contamination croisée au cours du processus de fabrication et, par conséquent, ils peuvent ne pas être totalement exempts des ingrédients supposément exclus de la diète. Il est donc possible de retrouver du gluten dans des nourritures sans grains. Dans le cas des fabricants de nourriture de qualité, ceux-ci prennent toutes les précautions nécessaires et possibles pour éviter la contamination croisée.

    L’intolérance au gluten de blé existe, mais elle est très rare chez les chiens. Elle n’a été signalée que dans un très petit sous-ensemble de Setters irlandais au Royaume-Uni. Ainsi, un régime sans gluten sans indication de votre vétérinaire ne présente aucun avantage et prive votre animal d’une excellente source de protéines.

    « La nourriture sans grains contient moins de glucides que les aliments contenant des grains »

    D’abord, il faut se demander pourquoi on voudrait d’une alimentation avec moins de glucides?  Les glucides fournissent de l’énergie au corps de votre animal. En fournissant suffisamment de glucides pour répondre à ses besoins énergétiques, les protéines n’ont plus besoin d’être utilisées pour l’énergie, les rendant ainsi disponibles pour la réparation et la croissance des tissus.

    Il faut dire que même si elles ne contiennent pas de céréales, les nourritures sans grains contiennent des glucides, parfois à des niveaux nettement supérieurs à ceux des autres aliments qui contiennent des céréales. Pour remplacer les céréales, on y retrouve des ingrédients alternatifs.

    L’avantage des céréales, c’est qu’elles sont une excellente source de glucides, de protéines et de graisses, alors que les ingrédients alternatifs ont tendance à être riches en amidon, avec peu ou pas de protéines ou de graisses. Ces ingrédients alternatifs comprennent, entre autres, les pommes de terre, les pois chiches, le taro et le tapioca.

    Pour bien comprendre l’importance du rôle de ces nutriments, on vous conseille de lire notre article à ce sujet.

    Les nourritures sans grains et les risques de développer une cardiomyopathie dilatée (CMD)

    Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette nouvelle? La Food and Drugs Administration (FDA) enquête présentement sur le lien possible entre la cardiomyopathie dilatée, une maladie cardiaque, et certaines nourritures sans grains.

    Très récemment, des cas de développement d’une cardiomyopathie dilatée (CMD) ont été rapportés chez les chiens consommant certaines diètes, plusieurs avec la mention « sans grains », formulée en grande partie avec des pois, des légumineuses ou des pommes de terre comme alternative aux céréales.

    Bien que certaines races de chiens soient naturellement prédisposées au développement d’une cardiomyopathie dilatée, la FDA a remarqué que les récents cas de CMD impliquaient des chiens n’appartenant pas aux races prédisposées.

    La preuve de cause à effet entre le développement d’une CMD et la consommation d’une nourriture sans grains à base de légumineuses n’est pas établie à ce jour. La FDA continue cependant à accumuler des données pour mieux comprendre le phénomène.

    En conclusion

    Votre animal consomme présentement de la nourriture sans grains ou vous songez à faire le saut? On vous conseille fortement d’en discuter avec votre équipe vétérinaire. Elle sera en mesure de vous écouter, de répondre à vos questions, de respecter vos exigences et de vous suggérer une nourriture équilibrée pour votre animal.

    Références

    Case LP, Carey DP, Hirakawa DA, Daristotle L.  Digestion and Absorption, Nutrient Content of Pet Foods: in Canine and Feline Nutrition 2nd Edition. Mosby , St Louis 2000.  pp 60-63, 175-185

    Gross KL, Yamka RM, Khoo C, et al.  Nutrients in Small Animal Clinical Nutrition 5th Edition. Mark Morris Institute, Topeka 2010. pp 58-60

    Crane SW, Cowell CS, Stout NP, et al.  Commercial Pet Foods in Small Animal Clinical Nutrition 5th Edition. Mark Morris Institute, Topeka 2010. pp 157-185

    Penn State Agronomy Guide 2017-2018.  Part 1, Section 4: Corn. http://agguide.agronomy.psu.ed… accessed 10/27/18

    Gross Kathy L, Jewell Dennis E, Yamka Ryan M, et al. Macronutrients in Small Animal Clinical Nutrition 5th Edition. Mark Morris Institute, Topeka 2010. Pp 89-96

    Roudebush P, Guilford WG, Jackson HA.  Adverse Reactions to Food. Small Animal Clinical Nutrition 5th Edition. Mark Morris Institute, Topeka 2010. Pp 615

    Fascetti AJ, Delaney SJ.  Commercial and Home Prepared Diets in Applied Veterinary Clinical Nutrition.  Wiley-Blackwell. Ames 2012.  Pp 97-98

    Huston, L.  How to Know If Your Pet Needs Gluten or Grain Free Dog Food in Pet MD. https://www.petmd.com/dog/centers/nutrition/evr_dg_why-grain-free-dog-food-may-not-be-the-best-choice. accessed 10/27/18

    Freeman LM.   A Broken Heart: Risk of heart disease in boutique or grain-free diets and exotic ingredients.

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *