Prendre rendez-vous
en clinique

Clinique

Date du rendez-vous souhaitée *

Aider mon chien dans sa peur des orages

23 juin 2020

L’été est maintenant arrivé. Cette saison est propice aux orages. Même si, pour les humains, le son de la pluie est apaisant et que les éclairs sont fascinants, plusieurs chiens sont terrorisés par ces évènements. Est-ce que votre pitou a une phobie des orages? Globalvet vous aide à comprendre ce phénomène pour mieux l’aider avec sa peur. 

LA PHOBIE DES ORAGES, C’EST QUOI? 

D’abord, qu’est-ce qu’une phobie? La phobie est une peur qui ne s’améliore pas par habituation, c’est-à-dire qu’elle ne diminue pas, même s’il y a une exposition répétée ou prolongée à l’élément qui déclenche initialement la peur. Au contraire, même après une exposition répétée aux stimuli déclencheurs, la phobie se maintient et peut même parfois s’aggraver.

La phobie des orages est donc une émotion de peur en présence d’éléments associés aux orages, comme le tonnerre ou les éclairs (stimuli déclencheurs). La réaction des chiens qui souffrent de cette phobie a tendance à s’intensifier avec les années. Il est donc important de se pencher sur les problèmes de phobies le plus tôt possible pour s’assurer d’offrir une qualité de vie optimale à son animal de compagnie. 

COMMENT CETTE PHOBIE DES ORAGES PEUT-ELLE S’AGGRAVER? 

  • L’intensité des réactions : au début, l’animal présente peu de signes de peur et ces signes sont d’intensité légère. Par exemple il halète et cherche la présence d’un humain de confiance. Puis, le nombre de signes augmente, ainsi que leur intensité, par exemple, en plus d’haleter, il tremble, il hypersalive et il fait les cent pas. 
  • La durée des réactions : au début, il présente des signes de peur pendant le temps de l’orage, et dès que celui-ci cesse, l’animal revient au calme. Puis, avec le temps, c’est de plus en plus long avant qu’il retrouve cet état de calme une fois l’orage terminé.
  • Réactions aux éléments déclencheurs : au début, le chien réagit au son du tonnerre. Par la suite, il apprend à détecter les évènements qui précèdent l’élément déclencheur (ex: vent, pluie, assombrissement du ciel, chute de pression barométrique) et ceux-ci entraînent la même crainte chez l’animal. On dit alors qu’il anticipe l’orage et commence dès lors à se sentir mal (conditionnement classique). Il peut même en venir à réagir à des éléments non associés à l’orage, mais qui sont similaires, comme un gros bruit de camion, des feux d’artifice ou des flash de lumière.

La majorité des chiens phobiques aux orages présentent des signes d’anxiété modérés tels que des difficultés à rester en place, de l’hypersalivation, des vocalisations et tentent de se cacher ou de rester près des propriétaires. D’autres chiens réagissent très violemment aux orages et peuvent même détruire une pièce, passer à travers une vitre pour s’échapper de la maison, uriner ou déféquer. 

Il existe 2 types de chiens qui présentent une phobie aux orages :

  • Les chiens qui sont génétiquement prédisposés à l’anxiété et à l’hyperréactivité aux bruits.
  • Les chiens qui développent cette crainte à la suite d’un événement traumatisant comme la foudre qui tombe sur l’arbre à côté de la maison

Cet état phobique ressemble à l’émotion ressentie par un humain qui a peur des araignées, des avions ou toute autre chose et qui est forcé à être mis dans ce contexte. Ainsi, il faut comprendre que ces animaux souffrent et que leur qualité de vie est considérablement diminuée par cette condition.

QUOI FAIRE POUR AIDER MON CHIEN QUI A PEUR DES ORAGES?

  • Fournir à l’animal un endroit calme pour s’y réfugier s’il cherche à se cacher. Cela peut être sa cage s’il y est habitué et confortable, dans laquelle vous placez une couverture confortable, ou votre chambre à coucher s’il a l’habitude de s’y reposer. Tirer les rideaux de façon à éviter qu’il voit ce qui se passe à l’extérieur.
  • Laisser l’animal être près de vous si c’est ce qu’il désire.
  • Tenter de le distraire à l’aide de ses jouets et/ou de ses gâteries de prédilection. S’il refuse de jouer ou de manger, n’insistez pas.
  • Faire jouer de la musique douce. L’effet bénéfique de la musique a été démontré chez certaines espèces. Bien qu’aucune donnée scientifique ne nous permet de confirmer avec certitude les effets bénéfiques de la musique chez le chien, certaines recherches nous laissent croire que la musique classique, avec des sons répétitifs et sourds, semblent avoir un effet apaisant chez plusieurs individus. Pour augmenter l’effet bénéfique de la mélodie utilisée lors des orages, faites jouer cette même mélodie de temps à autre en votre présence, pendant des moments de repos avec votre animal en dehors d’un contexte orageux. Cet exercice aura comme effet d’associer la mélodie à quelque chose de positif pour votre animal.
  • Ne pas punir l’animal pour ses comportements. Il n’en est pas responsable puisque la peur prend toute la place durant cette période.
  • Placer un diffuseur de phéromones apaisantes (ex : Adaptil®) dans l’environnement pendant la saison des orages.
  • Administrer quotidiennement un produit naturel apaisant (ex : Zylkène®) pendant la saison des orages. Certains produits peuvent également être administrés de façon sporadique, en fonction de la météo. Informez-vous auprès de votre équipe vétérinaire.
  • Faire porter une gaine apaisante (ex : Thundershirt®) dès le premier signe qu’un orage aura lieu. Cette gaine offre des points de pression spécifiques ayant un effet calmant. Une fois l’orage terminé, retirez la gaine. Veillez aussi à lui faire porter cette gaine de temps à autre, alors qu’il fait beau, pour ne pas que l’animal associe gaine et orage, et que cette gaine devienne, elle aussi, un élément que l’animal associe à l’orage!

Vous pouvez vous procurer les produits mentionnés ci-dessous dans notre boutique en ligne

LA DÉSENSIBILISATION

Dans certains cas, une désensibilisation aux bruits est possible, c’est-à-dire qu’on peut aider l’animal à réduire ses réactions avec un entraînement. Pour savoir si l’animal a besoin d’un tel entraînement, il suffit de faire jouer des bruits de tonnerre dans la maison et d’observer sa réaction. S’il devient anxieux, vous pouvez alors commencer à le désensibiliser aux sons des orages. 

Comment désensibiliser son animal aux bruits de tonnerre? 

  1. Faites entendre à l’animal des sons de tonnerre à un volume faible pour débuter. 
  2. Offrez-lui des gâteries ou des jouets pendant l’écoute. Vous travaillez ainsi à associer les bruits d’orage à quelque chose de positif pour l’animal.
  3. Après un petit moment, augmentez d’un niveau l’intensité du son.
  4. Répétez les étapes 2 et 3 jusqu’à ce que le son soit au niveau maximal. Cela peut être fait sur quelques jours. Il n’est pas nécessaire d’atteindre le volume maximal au jour 1!

Quelles sont les règles de base pour cet entraînement? 

  • En tout temps, lors de ces exercices, l’animal doit être détendu et à l’aise et ne pas présenter de signes de peur. 
  • S’il présente des signes d’anxiété : diminuer l’intensité du son.
  • Faites des séances de quelques minutes, 1 à 2 fois par jour. 

Si, malgré la mise en place de toutes ces recommandations, le niveau d’anxiété de votre animal demeure élevé lors des orages, un examen vétérinaire est recommandé afin de déterminer ce qui peut être fait de plus pour aider votre animal à passer un bel été malgré les quelques orages au calendrier!

N’hésitez pas à entrer en contact avec votre équipe Globalvet qui est là pour vous épauler et vous aider à trouver des solutions.

 

Sources :

Joël Dehasse, Tout sur la psychologie du chien, édition 2020

Martin Godbout, vétérinaire comportementaliste, m.v., MSc, Dip. ACVB

Postulez
maintenant



Joignez votre CV *