Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Nos conseils pour introduire votre nouveau chat à vos animaux

    Adopter un chat alors que avez déjà un chien ou un chat à la maison demande une certaine réflexion. Est-ce une bonne idée ou le bon moment d’ajouter un nouveau félin à votre foyer? Ça demande aussi de la préparation afin d’assurer une belle cohabitation entre toutes vos boules de poils.

    Voici des conseils Globalvet pour introduire un nouveau chat auprès des compagnons poilus qui habitent déjà votre maison.

    Services en ligne

    Pourquoi adopter un nouveau chat?

    Avant d’adopter un nouveau compagnon félin, prenez le temps de bien réfléchir aux raisons pour lesquelles vous voulez le faire. Parce qu’introduire un nouveau chat dans votre maison, oui c’est y ajouter de l’amour et des moments de grande joie. Mais c’est aussi augmenter votre budget «animal» mensuel, la quantité de poil dans l’air et sur vos meubles. Sans oublier le temps que vous allez devoir mettre pour éduquer le nouveau venu et pour faciliter la cohabitation de toute votre famille, animaux et humains compris.

    Un bénéfice pour votre animal/vos animaux?

    Dans votre réflexion pour l’adoption d’un chat alors que votre famille compte déjà des membres à quatre pattes, vous avez sûrement plein de questions qui vous viennent en tête. Pour vous aider à prendre une décision éclairée, voici les réponses aux questions les plus souvent posées sur le sujet :

    J'ai déjà un chat

    Est-ce une bonne idée d’avoir 2 chats?

    Un chat est un être territorial et solitaire. Il préfère donc généralement rester le seul félin de la maisonnée. Et ces traits de caractère peuvent devenir une source de conflit entre les félins et générer du stress pour les animaux et les humains de la famille.

    Bien sûr, ça ne veut pas dire de ne pas avoir 2 chats. Vous devez par contre analyser le caractère de votre chat, votre environnement et votre relation avec lui. Ajouter un second minet à votre foyer change la dynamique familiale. Apprenez-en davantage sur les personnalités des chats et leurs besoins grâce à notre webinaire Chat: conseils pour bien vivre ensemble.

    J'ai déjà un chien

    Est-ce qu’un chat et un chien peuvent bien vivre ensemble?

    Selon la croyance populaire, le chat et le chien sont deux espèces peu compatibles, souvent vues comme «les pires ennemis». Ils ont même une expression vouée à cette mésentente: «s’entendre comme chien et chat».

    Ça ne signifie pas que cette cohabitation est impossible. Ça dépend surtout de la personnalité de votre chat et de celle de votre chien, mais aussi de l’environnement que vous leur offrez. Continuez à lire, on vous donne plusieurs conseils plus loin dans ce texte.

    J'ai déjà un animal âgé

    Est-ce mieux d’attendre que votre animal âgé soit parti avant d’adopter à nouveau?

    Votre animal âgé a besoin de calme et de repos. Il a peut-être aussi besoin de soins particuliers ou des douleurs qui rendent sa vie juste un peu plus difficile. Ajouter un félin ou plus jeune à la maisonnée peut venir troubler le besoin de paix de votre vieux compagnon. Surtout si vous adoptez un chaton qui déplace beaucoup d’air et a besoin de dépenser beaucoup d’énergie.

    Ainsi, d’une part, ça peut être mieux d’attendre ou de choisir un animal tranquille et plus âgé. D’autre part, l’effet «fraîcheur» peut aussi exister. L’arrivée d’un jeune chat peut donner un regain à votre animal vieillissant. C’est donc dire qu’il n’existe pas de bonne réponse à cette question.

    Avant de prendre une décision, vous devez considérer plusieurs points. D’abord, chaque animal doit se sentir à l’aise en présence de l’autre. Puis, le plus vieux des 2 doit avoir accès à un coin bien à lui à l’écart afin de pouvoir s’y reposer en toute tranquillité. Veillez aussi à lui offrir tous les soins dont il a besoin pour continuer à se sentir bien malgré la vieillesse. Pour voir ce qu’implique vivre avec votre chat ou votre chien âgé, consultez notre article Mon animal vieillit: comment l’accompagner?

    Finalement, pour répondre à cette question, fiez-vous à votre instinct et à la relation que vous avez en ce moment avec votre animal. Que ressentez-vous? Croyez-vous qu’un nouveau compagnon dans son quotidien va avoir un effet positif pour lui? Après tout, vous le connaissez mieux que quiconque.

    Mon animal doit être seul

    Oui, certains animaux sont plus à l’aise d’être le seul poilu de la maisonnée. C’est souvent le cas d’un chat qui :

    • Est très craintif
    • Se sent mal à l’aise en présence de certains individus, animaux ou humains, même ceux qui lui sont familiers
    • A des problèmes de santé récurrents dus au stress comme des cystites idiopathiques

    C’est aussi préférable de s’en tenir à un compagnon à 4 pattes si vous avez en ce moment un chien qui :

    • Fait de la prédation envers les autres animaux
    • A déjà démontré de l’agressivité envers des chiens ou des chats
    • Présente des troubles anxieux sévères

    Réussir les présentations

    Vous penchez de plus en plus pour le fait d’ajouter un membre félin à la famille? Vous vous demandez ce que vous devez prévoir pour vous assurer que les présentations se passent bien? Trouvez ci-dessous nos recommandations et le processus à suivre selon que vous avez déjà un chat ou un chien (ou les 2!).

    Vous avez déjà un ou des chats

    Étape 1: préparez une pièce d’accueil pour votre nouveau chat

    Choisissez une pièce de la maison qui se ferme avec une porte et préparez-la avec tout ce dont votre nouveau chat a besoin:

    • Une litière
    • Un bol d’eau
    • Un bol de nourriture
    • Des coins pour dormir
    • Des espaces en hauteur
    • Un griffoir, un arbre à chat ou une surface pour faire ses griffes
    • Etc.

    Étape 2: isolez votre nouveau chat dans la pièce et laissez-le explorer

    Lorsque vous arrivez à la maison avec votre nouveau chat, amenez-le dans la pièce que vous avez préparée et fermez la porte. Laissez-le explorer la pièce.

    Prévoyez de passer du temps avec lui chaque jour dans la pièce. Allez-y tranquillement, laissez-le s’habituer à votre présence aussi. Changez son eau, nourrissez-le, asseyez-vous dans la pièce et attendez qu’il vienne vers vous, jouez avec lui, câlinez-le lorsqu’il est prêt.

    Pendant cette période d’acclimatation, veillez bien à ce que votre (ou vos) vieux chat ne vienne pas dans la pièce. Continuez à passer du temps avec lui aussi: jeu, caresses, etc. Et observez votre vieux chat pour voir ses réactions face au nouveau caché derrière la porte.

    Étape 3: faites un transfert d’environnement

    Planifiez cette étape une fois que votre nouveau chat isolé dans la pièce se sent à l’aise dans son nouvel environnement et que votre (ou vos) autre minou semble bien avec ce qu’il y a dans la pièce fermée. Ça peut prendre de quelques jours à quelques semaines.

    Comment savoir si vos chats sont à l’aise? Par leur langage corporel:

    • Votre nouveau chat
      • Se promène la tête et la queue hautes
      • Mange bien
      • Vient vous voir lorsque vous entrez dans sa pièce
      • Se laisse caresser
      • Joue
    • Votre (vos) plus ancien chat
      • Semble curieux et sent sous la porte
      • Ne présente aucun signe de peur lorsqu’il se tient près de la porte, comme
        • Des crachements
        • Le dos rond
        • La queue qui bat de façon saccadée
      • Semble indifférent à ce qui se cache derrière la porte fermée

    Lorsque tous ces beaux félins sont bien, effectuez un transfert d’environnement. C’est-à-dire que vous allez mettre votre (ou vos) vieux chat en isolement dans la pièce d’accueil et votre nouveau minou libre dans le reste de votre demeure. De cette manière, votre (ou vos) vieux minet va s’habituer aux odeurs du petit nouveau.

    Pour éviter que vos chats se croisent lors de l’échange d’environnement:

    1. Isolez votre vieux chat dans votre chambre
    2. Sortez le petit nouveau de la pièce d’accueil et placez-le dans la salle de bain avec plein de gâteries
    3. Allez mettre votre vieux minet dans la pièce d’accueil et fermez la porte
    4. Faites sortir votre nouveau chat de la salle de bain et laissez-le explorer le reste de la demeure, à son rythme
      • Offrez-lui des friandises pour le stimuler

    Étape 4: faites les présentations

    Lorsque vous constatez que les 2 chats (ou plus) sont à l’aise — ça peut prendre quelques jours — prévoyez une première rencontre. Planifiez celle-ci à un moment où les chats ont faim. Aussi, l’idéal est d’être 2 personnes pour cette opération. Chaque personne se fait assigner un chat.

    D’abord, remettez le petit nouveau dans la pièce d’accueil et votre vieux chat dans le reste de la résidence. Utilisez les mêmes tactiques expliquées plus haut pour le faire.

    Séparez la pièce d’accueil du reste de la maison avec une barrière pour enfant ou un moustiquaire. L’idée est que les chats puissent se voir sans se toucher. Si vous n’avez pas ce qu’il faut, vous pouvez toujours entrouvrir la porte et tenir la poignée pour pouvoir la refermer au besoin. Ensuite suivez la procédure:

    1. Donnez de la nourriture à chaque chat à une distance l’un de l’autre où ils se sentent à l’aise
      • Choisissez une nourriture qu’ils adorent, ça va aider
    2. Approchez graduellement les bols de nourriture l’un de l’autre — et donc les chats
      • C’est ici qu’être 2 humains est pratique
    3. Observez le niveau de stress de chacun de vos chats, ils doivent tous:
      • Être à l’aise
      • Avoir les oreilles en position normale et la queue haute
      • Ne pas avoir de poils ébouriffés
      • Ne pas émettre de grognements ni de feulements ni de crachements

    Si l’un des chats présente des signes de stress, c’est que la distance entre eux n’est pas suffisante. Éloignez-les afin qu’ils se sentent à l’aise.

    1. Lorsque tout va bien et que ça fait quelques minutes, refermez la porte et reprenez l’exercice plus tard

    Répétez ce manège quelques fois, pendant quelques jours. Lorsque tous ces beaux félins mangent face à face sans stress, vous pouvez passer au niveau suivant: rencontre sans barrière physique.

    Reculez les plats de nourriture, retirez la barrière et laissez vos minous circuler librement dans la maison. Observez-les d’un œil afin de vous assurer que tout se passe bien.

    Et ne vous inquiétez pas. C’est normal que par moments vos chats grognent, feulent, crachent ou se donnent des coups de patte. C’est leur manière de s’exprimer entre eux. Par contre, si jamais ces moments deviennent trop intenses et trop fréquents, communiquez avec votre équipe vétérinaire, elle va pouvoir vous donner de bons conseils pour améliorer la cohabitation féline.

    Pour que toute votre bande de félins reste heureuse, assurez-vous que chaque chat a un endroit de prédilection, un refuge pour s’isoler lorsqu’il en a besoin, en quelque sorte, «son territoire» à lui. De plus, pour que chacun fasse ses besoins en toute quiétude, vous devez vous assurer de posséder assez de bacs à litière. Pour vous aider, vous pouvez consulter nos pages:

    Vous avez un ou des chien(s)

    Votre famille déjà formée d’au moins un chien a décidé d’accueillir un chat? Il y a certaines étapes à suivre pour que la transition vers une cohabitation harmonieuse se fasse sans heurt. Les voici.

    Étape 1: installez votre chien dans sa pièce préférée et laissez minou explorer les lieux

    Avant que votre nouveau chat arrive à la maison, préparez une pièce où votre chien se sent bien et aménagez-la avec tout ce dont il a besoin:

    • Nourriture
    • Eau
    • Jouets
    • Coussins
    • Os à gruger

    Installez-y pitou et fermez la porte.

    Votre chat, lui, laissez-le explorer sa nouvelle demeure. Voyez bien sûr à ce qu’il ait:

    • Une litière
    • Des bols d’eau et de nourriture
    • Des coins où s’isoler
    • Des endroits en hauteur où s’installer pour observer

    Pour savoir les façons d’assurer le bien-être de minou, rendez-vous sur notre page Enrichir l’environnement de votre chat

    Étape 2: isolez votre chat et laissez le chien se familiariser avec les odeurs de minou

    Si après quelques heures, votre chat n’est pas encore tout à fait à l’aise dans son nouvel environnement, préparez-lui une pièce avec tout ce dont il a besoin et isolez-le dans cette pièce. Puis, laissez libre votre chien dans la maison pour qu’il s’habitue aux odeurs de minou. Reprenez l’exploration de la maison par le chat le lendemain.

    Continuez ce manège jusqu’à ce que votre chat soit complètement confortable dans la maison et qu’il:

    • Se promène la queue et la tête hautes
    • Vienne de façon naturelle vers vous
    • Se laisse facilement caresser
    • Joue

    Notez que votre chat peut très bien se sentir confiant dans son nouveau foyer après quelques heures. Vous allez alors pouvoir passer directement à la rencontre. Vous n’avez donc pas besoin de répéter cet exercice à nouveau.

    Étape 3: présentez minou à pitou

    Lorsque votre chat a pris ses aises dans la maison, c’est le temps de faire les présentations. Mettez alors minou dans sa pièce et faites sortir votre chien. Laissez-le explorer l’espace pour se familiariser avec les odeurs du nouvel occupant félin — surtout si c’est la première fois que pitou sort de sa pièce.

    Une fois votre chien revenu au calme, il est prêt à rencontrer votre chat. Suivez ces étapes pour cette première rencontre:

    1. Assurez-vous de choisir un moment où chat et chien ont faim
    2. Posez une barrière pour enfant ou un moustiquaire dans le cadre de porte de la pièce de minet
      • Ça va aider à ce que vos animaux se voient sans contact
      • Si vous n’avez pas de barrière ni de moustiquaire, vous pouvez le faire avec la porte entrouverte — tenez-en la poignée pour pouvoir la refermer au besoin
    3. Distribuez un bol de nourriture à chacun et disposez ces bols à une distance l’un de l’autre confortable pour chaque animal
      • Offrez à chacun des gâteries alléchantes
    4. Réduisez petit à petit la distance entre les bols — et donc entre les animaux:
      • Observez bien le niveau de stress de votre chat et de votre chien: ils doivent se sentir bien en tout temps et donc:
        • Ils ont les oreilles et la queue en position normale
        • Ils mangent
        • Ils n’ont pas les poils hérissés
        • Ils n’émettent pas de grognement ni de crachement
      • Si l’un d’entre eux est stressé ou semble apeuré, augmentez la distance entre eux
      • Notez bien que cette étape se fait à 2 humains
    5. Après un moment, lorsque tout va bien, refermez la porte et essayez à nouveau plus tard

    Refaites le même exercice quelques fois pendant quelques jours jusqu’à ce que les 2 se sentent parfaitement à l’aise de manger en présence l’un de l’autre.

    Attention: si votre chien a une tendance à protéger sa nourriture des autres animaux, remplacez la nourriture par un jouet ou faites-le plutôt travailler pour obtenir un encouragement verbal ou une friandise avec des demandes comme «assis», «couché».

    Un exercice complémentaire

    Si pitou se sent bien dans sa cage et qu’il n’est pas du type à protéger ses ressources, vous pouvez faire un 2e exercice qui se déroule comme suit:

    1. Mettez-le dans sa cage fermée avec une occupation comme:
      • Un objet à gruger
      • Un jouet Kong Classic® rempli de nourriture en conserve
    2. Laissez votre chat se promener autour de la cage et sentir votre chien à son propre rythme
      • S’il ne démontre pas d’intérêt envers le chien, ne forcez pas! Laissez-le vaquer à ses occupations de félin
    3. Comme pour le premier exercice, répétez-le jusqu’à ce que les 2 animaux soient complètement à l’aise l’un avec l’autre

    Si votre chien s’agite, jappe ou cesse de manger quand le chat est près de la cage, laissez tomber cet exercice. Lors de celui-ci, votre chien doit être calme et manger avec aise.

    Étape 4: faites-les partager l’espace

    Lorsque chat et chien se sentent parfaitement à l’aise ensemble sans contact direct, vous pouvez passer à la prochaine étape: la cohabitation totale de l’espace. Notez qu’au début de cette étape, minou est enfermé dans sa pièce.

    Enfilez une laisse à votre chien et vérifiez que votre chat a des endroits pour se mettre à l’abri de pitou et s’isoler. Ouvrez la porte de la pièce de minou et laissez-les être ensemble, se rencontrer — en les surveillant, bien entendu.

    C’est possible et tout à fait normal que votre chat feule, grogne, donne des coups de pattes et que votre chien sursaute, tourne autour du chat pour l’inviter à jouer, jappe, etc. Ils tentent ainsi de communiquer et de faire connaissance.

    Si jamais votre chien devient surexcité, prenez sa laisse et ramenez-le doucement vers vous, puis attirez son attention sur autre chose, par exemple un jouet ou un objet à gruger.

    Continuez à superviser leurs interactions pendant quelques jours puis laissez le temps bien faire les choses.

    Des trucs et astuces pour aider à l’intégration de votre nouveau chat au quotidien

    Utilisez des produits naturels apaisants

    Donner des produits naturels apaisants à vos animaux, qu’ils soient anciens ou nouveaux, peut faciliter l’intégration du petit dernier. Et ce, surtout pour ceux du type anxieux.
    Certains de ces produits se trouvent sous la forme de diffuseurs que vous pouvez installer dans la maison pour toucher tous les individus de la même espèce. Pensez alors à commencer la diffusion des produits quelques jours avant l’arrivée du nouveau chat.
    Demandez conseil à votre équipe vétérinaire qui vous va recommander un produit adapté à votre besoin.

    Ne laissez pas les nouveaux colocs seuls

    Surtout au début de leur cohabitation, ne laissez jamais les nouveaux colocataires seuls. Lorsque vous quittez la maison, placez chacun des animaux dans des pièces séparées. Veillez qu’ils aient avec eux tout ce dont ils ont besoin.

    Lorsque vous êtes à la maison, supervisez leurs interactions en tout temps. Vous êtes occupé? Isolez-les dans leur pièce respective. Faites ceci jusqu’à ce que tous les membres de votre famille poilue se soient bien acclimatés à la nouvelle situation.

    Restez vigilants aux agressions

    À long terme, restez vigilants et ne laissez pas l’un de vos compagnons poilus en agresser un autre de façon régulière et intense. Voici des exemples d’agressions physiques:
    • Coups de patte
    • Poursuite
    • Griffades
    • Immobilisation au sol
    Supervisez bien votre marmaille et veillez à l’harmonie de votre bande à quatre pattes.

    Taillez leurs griffes régulièrement

    Chats ou chiens, leurs griffes poussent et peuvent, s’il y a des prises de bec, provoquer des blessures. Donc pour assurer la sécurité de chaque membre de votre famille, veillez à tailler les griffes de chacun de façon régulière. Il est aussi possible de poser des couvre-griffes à vos chats.
    Besoin de conseils? Vous pouvez nous en glisser un mot en clinique ou lire nos articles de blogues sur le sujet:
    • Tailler les griffes de son chien
    • Tailler les griffes de son chat
    • Poser des couvre-griffes à son chat

    Offrez la ration de nourriture de chacun dans un outil de stratégie alimentaire

    Pour aider à assurer que chacun de vos compagnons mange les bonnes portions de nourriture pour lui, procurez-vous une stratégie alimentaire par animal. À l’heure des repas, distribuez les rations de chaque animal dans celle-ci. Si ça cause des conflits, placez-les dans des pièces séparées le temps qu’ils mangent.
    Vous ne connaissez pas les stratégies alimentaires? Découvrez tous les détails de cette méthode d’alimentation avec nos articles :
    • Les stratégies alimentaires félines
    • Les stratégies alimentaires canines

    Placez les essentiels de minou hors de la portée de pitou

    Vous avez déjà un chien et vous adoptez un minou? Pensez à placer la nourriture et la litière du chat dans des endroits inaccessibles à pitou. De cette manière, vous allez éviter les vols de nourriture ou que votre chien mange les excréments de votre félin, qui sont pour un chien comme du chocolat pour nous — oui on le sait, ce n’est pas vraiment appétissant. De plus, une litière agglomérante dans son estomac, ça peut causer de sérieux problèmes à votre pitou adoré.

    Et si la cohabitation est difficile?

    Voilà! Vous avez maintenant une bonne idée de la manière d’intégrer votre nouveau chat à votre foyer qui compte déjà au moins un autre félin ou canin. Si toutefois vous rencontrez une situation non évoquée ici ou que vous avez plus de questions, communiquez avec votre équipe vétérinaire. Elle sera heureuse de vous aider et de vous accompagner durant cette période de transition.

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *