Prendre rendez-vous
    en clinique

    Clinique

    Date du rendez-vous souhaitée *

    Perdre un animal, un véritable deuil

    28 mai 2020

    La relation entre vous et votre animal est forte, on le sait. Tous ne comprennent pas l’intensité du deuil et de la peine que vous ressentez lors de la perte de votre chien ou de votre chat. Alors que certains vous offriront une oreille attentive ou des bras réconfortants, d’autres pourraient minimiser la situation en vous suggérant d’adopter un autre animal ou se permettre de dire « c’était juste un animal ». Ces commentaires et ces conseils sont difficiles à entendre, et à juste titre.

    Le lien que vous avez entretenu avec votre animal est unique et bien réel. Ce type de relation peut être difficile à concevoir pour quelqu’un qui ne l’a jamais expérimenté. Vaut mieux donc, lorsque l’on vit un événement comme celui-là, s’entourer de gens qui comprennent et qui ne jugent pas. La durée et l’intensité du deuil sont différentes d’une personne à l’autre. 

    Quelques conseils

    Voici quelques conseils qui peuvent aider à vivre cette étape difficile :

    • Laissez vous le temps de vivre votre peine. Elle est tout à fait normale. Accueillez-la, et donnez-vous le droit de la vivre pleinement. Prenez les choses une journée à la fois. Le temps fera son oeuvre et adoucira tranquillement cette peine.
    • Conservez quelques objets, photos et jouets qui ont appartenu à votre animal dans une boîte que vous pourrez ressortir ultérieurement. Ces souvenirs sont précieux et pourraient vous remémorer les beaux moments passés ensembles.
    • Écrivez une liste de 10 évènements joyeux en rapport avec cet animal ou 10 qualités. Ne vous arrêtez pas à 10 si vous avez de l’inspiration! Cela vous aidera à apprécier toute la chance que vous avez d’avoir eu cet animal en votre compagnie. Ceci peut aussi être très utile pour les enfants qui vivent un deuil.
    • Changez votre rythme. Ceci est particulièrement important si vous aviez des soins réguliers à prodiguer à votre animal en fin de vie, et qui occupait une partie de votre routine. Permettez-vous une visite au musée après le travail, un « cinq à sept » ou une sortie au parc avec les enfants.
    • La tristesse et la peine ressentie après l’euthanasie de votre animal peuvent vous faire douter de votre décision. Certaines personnes peuvent même se sentir coupable. Rappelez-vous toutefois que les décisions que vous avez prises étaient celles qui vous paraissent les meilleures dans les circonstances.
    • N’hésitez pas à parler de votre peine à des gens qui vous comprennent. Si vous ne pouvez trouver ce réconfort auprès de vos proches, certains groupes d’entraide offrent des rencontres dédiées au deuil animal, comme l’organisme Entraide-Deuil de l’Outaouais. N’hésitez pas à vous informer pour voir si une ressource de la sorte est présente dans votre secteur.

    La montagne russe des émotions

    Déni, colère, tristesse, les personnes endeuillées passent par toutes les émotions. C’est difficile, mais cette réaction est naturelle et fait partie du processus de deuil. 

    Afin d’en apprendre plus sur ce cycle, qui d’ailleurs est unique à chaque personne, et comment le traverser, le site web d’Incimal offre de nombreuses informations. 

    Des ressources ou des lectures qui pourraient vous aider

    • Help with pet loss : Bien que ce site soit en anglais, il traite de nombreux aspect du deuil animal, en plus de fournir de précieux conseils.
    • The Heartbreak We Choose : un article en anglais mais tellement touchant écrite par une personne qui comprend votre situation.
    • Euthabag : cette entreprise a répertorié de nombreuses ressources pour vous aider dans cette période difficile (références de thérapeutes, livres, articles, sites). Il est intéressant de mentionner que ce site offre aussi des ressources pour accompagner les enfants dans le deuil. 
    • Défi 5 jours pour apprivoiser le deuil: Lynne Pion, spécialiste en gestion du deuil animalier offre des l’accompagnement sur son site, dont un défi gratuit de 5 jours vous permettant d’apprivoiser le deuil de votre animal. 

    La douleur est vive puisque votre fidèle compagnon occupait une grande place dans votre vie. Mais vous n’êtes pas seul. Ce texte de Richard Biby se veut un hommage aux relations chien-humain qui sont si fortes. Ces mots pourront peut-être vous apaiser un peu. 

    On sait que c’est difficile, mais mais le temps finira par adoucir cette peine.

    On est de tout coeur avec vous.💙

      Postulez
      maintenant



      Joignez votre CV *