Prendre rendez-vous
en clinique

Clinique

Date du rendez-vous souhaitée *

Comprendre les aboiements de votre chien

Aboiements du chien : une raison pour tout

Votre chien aboie chaque fois qu’il voit une voiture passer? Ou bien dès que quelqu’un monte l’escalier? Vous avez sans doute l’impression qu’il jappe pour rien, mais c’est faux. C’est toujours pour une raison. Apprenez ici à comprendre les causes et à et minimiser les aboiements grâce aux conseils de vos vétérinaires Globalvet.

Comprendre pourquoi votre chien jappe:
l’étape essentielle

Avoir un chien qui aboie de façon excessive est une véritable épreuve de patience! Pour vous, mais aussi pour votre entourage, vos voisins. L’important, d’abord et avant tout, c’est de comprendre pourquoi il le fait.

Recherche d’attention, excitation, jeux, réactivité à l’environnement, communication, crainte, anxiété, etc.: toutes peuvent être des causes possibles de l’aboiement. Ces réactions peuvent parfois devenir exagérées pour le contexte et représenter un problème important pour certains propriétaires.

Votre chien jappe? Il s’exprime

Pour le chien, l’aboiement est un outil de communication. Eh oui, il lui permet de :

Poser des questions, par exemple:

  • «Je peux?»
  • «Dis, tu m’ouvres la porte?»
  • «C’est qui? C’est qui?»
  • « C’est quoi ce bruit?»
  • Etc.

Exprimer des émotions, comme:

  • La frustration
  • L’excitation
  • La peur
  • L’anxiété
  • L’ennui

Il peut être normal que votre chien aboie lorsqu’il entend un bruit pour la première fois ou qu’une personne ou un animal étranger l’approche.

Dans ce type de situation, votre chien devrait émettre quelques aboiements en guise de question et attendre la réponse du stimulus ou de l’autre individu avant de poursuivre. Si le même bruit s’atténue ou si l’étranger cesse d’avancer pour indiquer qu’il n’est pas menaçant, votre chien devrait cesser d’aboyer.

Si votre chien jappe sans arrêt, même face à un stimulus répétitif qu’il connaît, il souffre peut-être d’anxiété. Il est alors incapable d’évaluer le danger associé à la situation et aboie.  

L’aboiement conditionné

Le jappement de votre chien peut aussi être issu d’un conditionnement, c’est-à-dire que l’animal a appris que, dans un contexte donné, il obtient satisfaction lorsqu’il aboie.

Par exemple: votre chien jappe parce qu’il a peur et la source de sa crainte s’éloigne. Votre chien peut alors associer les aboiements avec l’apaisement qu’il ressent lorsque le «danger» s’écarte. Cette diminution de l’inquiétude représente un renforcement positif qui favorisera la répétition du comportement dans le futur.

L’agressivité et l’aboiement

L’aboiement peut être la première étape d’une séquence d’agression. Les chiens qui aboient envers des humains ou des animaux étrangers peuvent donc développer des réactions plus sévères comme :

  • Les grognements
  • Le retroussement des babines
  • Les morsures dans le vide ou réelles
  • Etc.

Votre chien combine ses jappements à l’un de ces signes d’agressivité? Pour mieux comprendre votre animal et assurer la sécurité de vos proches, mettez en pratique nos conseils disponibles sur notre page Agressivité du chien.

Votre chien aboie lorsque vous êtes absent?
C’est peut-être l’anxiété de séparation

Votre voisin dit que votre chien aboie tout le temps quand vous n’êtes pas à la maison? Peut-être souffre-t-il de l’anxiété de séparation. Lorsqu’il souffre de cette condition, votre chien ressent une détresse émotionnelle sévère face à votre absence. Il peut exprimer ce sentiment par le biais:

  • D’aboiements
  • De la destruction
  • De la malpropreté
  • D’une inhibition totale

Si votre chien présente de tels symptômes, consultez sans tarder votre équipe vétérinaire pour qu’elle pose le bon diagnostic et vous propose une façon de traiter cette anxiété rapidement.  

Vous voulez en savoir plus sur l’anxiété de séparation? Visitez notre page Anxiété chez le chien.

Arrêter les aboiements excessifs de votre chien :
nos recommandations

Demandez-nous conseil

Vous n’en pouvez plus des aboiements de votre chien? La première étape consiste à en parler à votre équipe vétérinaire Globalvet. Durant cette consultation, l’équipe va vous poser des questions pour vous aider à comprendre le comportement de votre chien et vous recommander certains outils d’aide, comme:

  • Des consultations privées
  • Des ateliers
  • Une référence externe

Entraînez votre chien

Dans certains cas, l’une des solutions peut être d’adopter des techniques d’entraînement spécifiques, jumelées à une gestion adéquate de l’environnement de votre chien. Pour mettre cette solution en place, les conseils peuvent venir de votre vétérinaire ou des ressources recommandées au point précédent.

Faites-vous recommander un spécialiste

Si vous n’arrivez pas à contrôler les aboiements excessifs et à interrompre le comportement, votre vétérinaire peut vous recommander une consultation, externe ou non, avec des spécialistes du comportement animal afin de le faire évaluer.

Souvent, cette réaction exagérée de votre chien cache une pathologie comportementale comme l’anxiété, par exemple. Une évaluation permet alors de poser un diagnostic le plus précisément possible et de mettre en place un plan thérapeutique plus efficace et adapté à la situation.

Ne punissez pas

Les aboiements sont habituellement reliés à la peur et à l’anxiété. Punir votre chien lorsqu’il jappe risque d’augmenter ces émotions. Évitez donc de le faire. En attendant de rencontrer votre équipe vétérinaire, prévenez les situations à risque de déclencher ses aboiements plutôt que de le punir.  

Nous recommandons aussi d’éviter les techniques comme:

  • Utiliser un collier anti-aboiement (électrique, jet d’air, citronnelle, vibration)
  • Asperger votre chien d’eau
  • Jeter bruyamment un objet sur le sol
  • Opter pour l’ablation des cordes vocales

Pourquoi? Parce qu’elles n’ont aucun impact sur la raison émotionnelle qui pousse votre chien à aboyer. Elles ne s’attaquent donc pas à la source du problème. Elles peuvent même l’aggraver.

Postulez
maintenant



Joignez votre CV *